webleads-tracker

Société

Covid-19 | Un tournant vers le made in France ?

Covid-19  | Un tournant vers le made in France ?

En cette période de crise sanitaire liée à la progression du Covid-19, l’importance pour les citoyens de se tourner vers les circuits courts et d’acheter français n’a jamais été autant d’actualité. La crise du Covid-19 nous amènerait-elle à reconsidérer nos futurs achats envers le made in France ?


La crise sanitaire actuelle et l’arrêt de la plupart des activités professionnelles en raison des mesures de confinement prises par l’Etat impactent inévitablement les industries, commerçants, artisans et agriculteurs français, privés de l’essentiel de leurs débouchés et de leurs revenus.

Pour soutenir les producteurs locaux durant cette crise dont les conséquences financières sont inévitables, de nombreuses initiatives ont été lancées par des entreprises et collectivités.

En Auvergne-Rhône-Alpes, la campagne « J’achète local, je soutiens mon producteur régional » mise en place par la Région facilite la mise en relation des producteurs locaux avec les habitants du territoire via une carte interactive. Cette même initiative incite les supermarchés de la région à proposer des produits locaux et régionaux et agir ainsi dans l’intérêt des producteurs en difficulté.

En parallèle, la France connait une pénurie de matériel médical indispensable dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus : dépendante de la production de masques et de gel hydroalcoolique à l’étrange. Le gouvernement français n’a eu d’autre choix que de repenser dans l’urgence la production de ce matériel au sein même du pays.

Durant son allocution du 31 mars dernier, Emmanuel Macron annonçait que certains grands groupes français comme Michelin seraient le théâtre d’une production massive et immédiate de masques.

« Il nous faut aussi et avant toute chose produire davantage en France, sur notre sol, car cette crise nous enseigne que sur certains biens, sur certains produits, certains matériaux, le caractère stratégique impose d’avoir une souveraineté européenne. Produire plus sur le sol national pour réduire notre dépendance et donc nous équiper dans la durée », affirmait le Président de la République lors de son allocution.

Dans une majorité de secteurs, se tourner vers une production et une consommation locale semble donc être la solution appropriée non seulement pour soutenir les acteurs économiques de notre territoire, mais aussi pour réduire notre dépendance envers les productions d’autres pays.

Au-delà de la crise sanitaire que traverse la France depuis plusieurs semaines, le pays pourrait connaître un nouveau tournant au cœur de son économie et un nouveau rapport à la consommation centré vers les circuits courts et non plus nécessairement dans une approche de mondialisation.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !