webleads-tracker

Banques, assurance, prévoyance

Une bonne nouvelle pour l’épargne salariale !

Une bonne nouvelle pour l’épargne salariale !

Après des mois de débats parlementaires, la loi Macron intégrant une réforme de l’épargne salariale, a été adoptée le 10 juillet 2015. Elle entrera en vigueur le 1er janvier 2016, une fois les décrets d’application validés.


epargne_web

Que change cette nouvelle loi pour l’épargne salariale ?

Tour d’horizon des opportunités pour les entreprises et leurs bénéficiaires. Un plan d’épargne encore plus attractif pour l’employeur et ses salariés !

Opportunité 1

Préparer sa retraite avec le PERCO (Plan Épargne Retraite Collectif)

– Taxes réduites pour l’employeur : suppression d’une contribution de 8,2 % spécifique au PERCO et l’abaissement du forfait social de 20 % à 16 % dans la gestion pilotée.
– La gestion pilotée en fonction de l’âge devient l’option par défaut, avec une gestion du portefeuille visant à réduire les actifs risqués à l’approche de l’âge de départ à la retraite du bénéficiaire.
– Abondement unilatéral de l’employeur, initial et/ ou périodique, indépendamment de tout versement des salariés.
– Versement de 10 jours de congés non pris dans un PERCO, pour tous les salariés, qu’ils disposent ou non, d’un compte épargne temps.

Opportunité 2

Intéressement et participation

Baisse du forfait social à 20 % à :
– 16 % sur la participation, l’intéressement et l’abondement versés dans les PERCO investis dans des FCPE (Fonds Commun de Placement d’Entreprise) finançant au moins à 7 % les PME et ETI.
– 8 % pendant 6 ans pour les entreprises de moins de 50 salariés qui signent leur premier accord d’intéressement ou de participation (ou qui n’en ont pas signé depuis 5 ans).

Simplification du processus de versement :
– Une date limite commune de versement de l’intéressement et de la participation : le 1er jour du 6e mois suivant la clôture de l’exercice.
– Un même taux pour les intérêts éventuels de retard.
– Intéressement placé automatiquement sur un PEE sans réponse du salarié

Opportunité 3

Une information sur-mesure

A l’entrée
– Le livret d’épargne salariale, qui doit être remis au salarié lors de son entrée dans l’entreprise, évoquera seulement les dispositifs “mis en place au sein de l’entreprise”.

A la sortie
– Lorsque, le salarié quitte l’entreprise, l’état récapitulatif qui lui est remis devra comporter une information sur les frais de tenue de compte.

Ainsi le bénéficiaire saura si ces frais sont pris en charge par l’entreprise ou s’ils vont être prélevés sur son épargne.

Conseils pour choisir son support d’investissement

Au départ déterminez :

La durée du placement
Plus la durée de placement est courte, plus le support d’investissement doit être prudent. A contrario, si l’horizon de placement est long, les placements dynamiques composés d’actions peuvent offrir un potentiel de performance plus élevé, à condition d’accepter une plus grande prise de risque.

La capacité à suivre régulièrement les marchés financiers
Par manque de temps ou de connaissance des marchés financiers, certains investisseurs souhaitent s’affranchir du suivi de leur évolution. Les fonds diversifiés constituent une solution clé en main adaptée. La gestion pilotée pour le PERCO, mise en avant par la loi MACRON, permet de placer ses avoirs en fonction de son horizon de départ à la retraite.

Arbitrez vos placement
Ne laissez pas dormir l’intégralité de votre épargne sur les fonds monétaires  dont la rémunération est actuellement très faible.

Sources : Septembre 2015 – Federal Finance – www.federal-finance.fr

Pour plus d’informations :

Arkéa Banque Entreprises & Institutionnels 61, rue Blatin – CS 30441
63000 Clermont-Ferrand Cedex
Tél : 04 73 43 77 90 www.arkea-banque-ei.com

rebond + logo + signature

BlocScribing-noir

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !