webleads-tracker

Commerce

Une nouvelle floraison pour l’Aloé en Haute-Loire, grâce à Marie-Luce Tissot

Une nouvelle floraison pour l’Aloé en Haute-Loire, grâce à Marie-Luce Tissot

L’Aloé est un magasin de fleurs implanté au Monastier-Sur-Gazeille depuis une trentaine d’années. Et malgré les nombreux changements de propriétaires il est toujours là pour le plus grand bonheur des habitants. Rencontre avec Marie-Luce Tissot, fleuriste-décoratrice, qui a repris cette activité en août 2014.


Originaire de la région, Marie-Luce Tissot a d’abord eu son propre magasin de fleurs en 2000 en Haute-Loire, puis a travaillé 7 ans dans une jardinerie en Haute-Savoie. En 2014, elle décide de rouvrir une boutique de fleurs et ses recherches la ramènent dans sa région, au Monastier. « Je n’avais pas forcément l’objectif de revenir ici, mais après quelques recherches j’ai trouvé ce magasin à vendre. Je suis venue le visiter et là j’ai eu un coup de cœur pour cette boutique avec de grandes vitrines et beaucoup de lumière. J’ai mené une enquête de voisinage, étudié le marché et analysé les chiffres du magasin avant de me lancer. » Et aujourd’hui, grâce à Marie-Luce, l’Aloé est reparti pour, on lui souhaite, quelques belles années.

Fleuriste de formation, elle propose à la vente différents produits. Dans cette boutique de 90 m², un étage est destiné aux plaques mortuaires et un étage pour les articles de décoration, comme des vases et pots de fleurs, des bougies parfumées, des objets décoratifs en fer et métal, et les fleurs, plantes et compositions. « Lors de mon passage en jardinerie j’ai beaucoup appris sur la décoration et l’art floral et grâce à cela je peux apporter des touches d’originalité à mes compositions ».

L’Aloé est reparti pour quelques belles années

Cela ne fait que quelques mois que le magasin a rouvert ses portes, mais sa gérante ne veut pas s’arrêter là. « Tout comme mes prédécesseurs je souhaite diversifier mon activité pour proposer à mes clients de nouveaux produits et faire rentrer de nouveaux fournisseurs. Je reste quotidiennement en veille pour les satisfaire au maximum ».

En plus de la clientèle locale du Monastier, Marie-Luce Tissot prépare des commandes émanant de la France entière, voire de l’international. « Je suis affiliée aux chaînes Interflora et Florajet, et cela me permet d’avoir plus de commandes, de visibilité et de nouveaux clients ». Grâce à son emplacement dans une rue commerçante et touristique, l’Aloé attire également une clientèle de passage. « La boutique est située au pied de l’abbatiale Saint-Chaffre du Monastier et de la statue de Stevenson. Ce qui me permet, l’été, de toucher des touristes et de nombreux marcheurs qui passent par ces lieux ».

Soutenue financièrement par la région Auvergne, via le Fonds de garantie pour la création, la reprise, le développement d’entreprise à l’initiative des femmes (FGIF), Marie-Luce Tissot a bien démarré son activité et attend maintenant avec impatience la saison estivale pour clôturer en beauté cette 1er année d’exploitation.

Horaires d’ouverture :
fermeture le lundi
mardi au vendredi : 9h00-12h30 et 14h00-19h00
samedi : 9h00-19h00
dimanche : 9h00-13h00


Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !