webleads-tracker

Société

Unique | Une rentrée scolaire masquée

Unique  | Une rentrée scolaire masquée

c’est aujourd’hui la rentrée des classes. Des maternelles au lycée, ce sont 1 200 000 enfants et adolescents qui sont concernés en région Auvergne-Rhône-Alpes. La rentrée 2020 s’annonce « spéciale » par les contraintes sanitaires et le port du masque rendu obligatoire.


Pour cette rentrée scolaire, le ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports a publié un nouveau protocole sanitaire pour la rentrée scolaire de septembre afin de lutter contre le coronavirus.

Ce nouveau protocole, rédigé le 9 juillet, puis validé par les autorités sanitaires, a été envoyé aux académies le 20 juillet. Il prévoit l’assouplissement des « règles relatives à la distanciation et à la limitation du brassage ». Le ministère précise toutefois que « les mesures à prendre nécessitent de tenir compte du contexte propre à chaque école ou établissement ».

Ce nouveau protocole de sept pages n’impose plus un mètre de distanciation si ce n’est pas possible.

L’objectif est d’accueillir tous les élèves
« Dans les espaces clos (salles de classe, ateliers, bibliothèques, réfectoires, cantines, internats), la distanciation physique n’est plus obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible ou qu’elle ne permet pas d’accueillir la totalité des élèves », indique le nouveau protocole sanitaire. Mais le ministère précise toutefois que « les espaces sont organisés de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves ».

Le nouveau protocole affirme par ailleurs que « la limitation du brassage entre classes et groupes d’élèves n’est plus obligatoire », y compris dans les transports scolaires. Cela dit, « les arrivées et départs sont particulièrement étudiés pour limiter au maximum les regroupements d’élèves et/ou de parents ».

Masque obligatoire si la distanciation n’est pas respectée
En contrepartie de ces assouplissements, « les élèves de plus de 11 ans doivent porter le masque de protection dans les espaces clos et extérieurs, lors de leurs déplacements ainsi qu’en classe lorsque la distanciation d’un mètre ne peut être garantie et qu’ils sont placés face à face ou côte à côte ». A l’école maternelle, le port du masque n’est plus obligatoire pour les professeurs durant les cours.

Le nouveau protocole confirme que le nettoyage désinfectant des surfaces « les plus fréquemment touchées par les élèves et personnels » sera réalisé « au minimum une fois par jour », tout comme le « nettoyage des sols et des grandes surfaces ». Cela permet d’autoriser à nouveau « l’accès aux jeux, aux bancs et espaces collectifs extérieurs ».

Ainsi, « la mise à disposition d’objets partagés au sein d’une même classe ou d’un même groupe constitué (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons) est permise ».



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !