webleads-tracker

Vidéo

Rebondir | Une réorganisation essentielle

Rebondir | Une réorganisation essentielle

Afin de faire face aux retombées économiques engendrées par le coronavirus, la plupart des entreprises se voient dans l’obligation de se réinventer en adaptant les services proposés. L’anticipation est un élément clé pour les entreprises. C’est le cas de la société Kairos Conciergerie, située à Clermont Ferrand. Pour autant, toutes n’ont pas cette force.


L’accélération permanente du rythme de travail et plus généralement du rythme de vie rend le temps davantage précieux et particulièrement en cette période de confinement où notre rapport au temps se voit totalement bouleversé.

Kairos Concierge offre à ses collaborateurs la possibilité de bénéficier de nombreux services. Damien Faber, gérant de la société, a décidé de fonder Kairos Conciergerie dans l’objectif d’optimiser au maximum l’agenda des entreprises. Que ce soit les courses au pressing, les livraisons, la recherche de personnel de nettoyage et de nombreux services encore, la société est très flexible pour répondre aux besoins des organisations. La sous-traitance de certaines tâches est alors un véritable gain de temps et de productivité pour les entreprises.

Avec la mise du confinement, cette société d’assistance a vu la majorité de son activité perturbée. Plaçant l’humain au cœur de ses priorités, l’entreprise a voulu relever le défi en allant au-delà du télétravail sans compromettre la santé des individus.

Damien Faber, fondateur-gérant de Kairos est l’invité du journal de l’éco. Pour ce chef d’entreprise, la solidarité entre les organisations doit être le maître mot en cette période très difficile pour tout le monde. Il nous explique la façon dont il est parvenu à gérer la crise, ainsi que les diverses initiatives prises dans le but de réorganiser ses services avec ses différents partenaires.

« Je n’ai pas fait le choix de rester en conciergerie digitale, j’ai souhaité coller au maximum aux besoins des clients, pour cela j’ai réinventer mes services. »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !