webleads-tracker

Art, culture, divertissement

UNESCO : Candidature de la chaîne des puys, une seconde chance en 2016

UNESCO : Candidature de la chaîne des puys, une seconde chance en 2016
Crédit photo Denis Pourcher – Conseil général du Puy-de-Dôme

Le dossier de la chaine des Puys-Faille de Limagne pourra être réétudié en juin 2016 en vue de son classement à l’Unesco.


Et si 2016 était enfin la bonne ! La candidature de la chaîne des Puys-Faille de Limagne au patrimoine mondial de l’Unesco sera à nouveau présentée devant l’organisation non gouvernementale de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Ségolène Royal vient d’en faire part au président du Conseil Général du Puy-de-Dôme, Jean-Yves Gouttebel. La ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a ainsi confirmé officiellement le dépôt du dossier par l’État français pour un second examen devant le Comité du patrimoine Mondial en juin 2016.

“C’est une excellent nouvelle, s’est réjoui Jean-Yves Gouttebel, qui porte le projet de classement de la chaîne des puys depuis plusieurs années. Nous avions trois ans pour que l’État réinscrive notre dossier. Finalement nous n’aurons même pas à attendre aussi longtemps. Après l’admissibilité en 2014, nous espérons que 2016 sera l’année de l’admission. Nous sommes très confiants”.

Visite de l’UICN à l’automne 2015

Le 23 juin dernier à Doha, l’UICN avait reconnu officiellement la valeur universelle exceptionnelle du site géologique de la Chaîne des Puys-Faille de Limagne. Suffisant pour se qualifier pour la finale, mais pas assez pour obtenir du premier coup le fameux label Unesco tant convoité. “Il nous reste 18 mois pour peaufiner le dossier et apporter les quelques modifications que nous a réclamé le jury de l’UICN. On ne nous demande qu’un complément d’information, ajoute le conseiller général Eric Gold, qui gère le dossier depuis le début. C’est un projet énorme et transversal, dont le but consiste à la fois à promouvoir le site et le protéger. Il a fédéré aussi bien les scientifiques, que le monde économique et la population. Désormais nous n’avons plus qu’à suivre notre feuille de route”.

Prochaines étapes capitales avant le réexamen de la candidature en 2016, la venue sur place à l’automne prochain d’une délégation scientifique de lUICN, composée entre autres de spécialistes de la tectonique. Une visite de la ministre Ségolène Royal devrait également avoir lieu avant la fin de l’année. Quelques opérations de promotion seront aussi organisées, à l’instar de la chaîne humaine qui avait rassemblé plus de 1000 personnes au sommet du Puy de Dôme en juin dernier.

Un article de Geneviève Colonna d’Istria
Rédactrice en Chef de NewsAuvergne
Pour découvrir NewsAuvergne, cliquez ici



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !