webleads-tracker

Artisanat

Valoriser les talents

Valoriser les talents

La Semaine Nationale de l’Artisanat se déroule actuellement sous le thème d’« Une semaine pour choisir l’artisanat ». Au delà de la communication, il s’agit de mettre en valeur les atouts que représentent ces métiers pour le développement des territoires et les valeurs qu’ils portent à travers la transmission des savoirs et la valorisation des personnes.


Comme le souligne Bernard Stalter, président de CMA- Chambre des Métiers de l’Artisanat du Puy- de- Dôme, « cette semaine est l’occasion de mieux connaître ces femmes et ces hommes qui font vivre nos territoires et contribuent à l’économie nationale ».

Avec 1,3 million d’entreprises artisanales, 3,1 millions d’actifs et 300 milliards d’euros de chiffre d’affaires, l’artisanat est un secteur économique de premier plan et un vivier de croissance, d’innovation et d’emplois qualifiés.

Les 4 « bonnes raisons » de choisir l’artisanat
Cette semaine, le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat tente de convaincre de choisir l’artisanat :
pour les jeunes, se former du CAP au diplôme d’ingénieur parmi les 510 activités que propose le secteur et mettre toutes ses chances pour réussir une carrière professionnelle.
pour les porteurs de projets, bénéficier de nombreuses opportunités et la possibilité de devenir chef d’entreprise.
pour les territoires, contribuer à leur attractivité et soutenir l’emploi local.
pour les consommateurs, privilégier la qualité, la traçabilité, le conseil et la proximité.

Acteur de la formation des artisans de demain
Avec 5 000 formateurs et quelque 600 formations à son actif, le réseau des CMA accompagne les jeunes, mais également les personnes en reconversion ou en recherche d’emploi, dans leur volonté d’apprendre un métier d’avenir, concret et durable.

Les 112 Centres de formation (CFA) du réseau proposent aujourd’hui plus de 65 diplômes élaborés avec les organisations professionnelles pour répondre aux besoins des entreprises artisanales en termes de main-d’œuvre qualifier.

Ces formations intègrent dans leur cursus les nouvelles technologies et techniques afin de mieux préparer les professionnels de demain. Les diplômes de l’artisanat sont enregistrés au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) et accessibles par la formation initiale ou continue, l’alternance ou la Validation des acquis par l’expérience (VAE).



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !