webleads-tracker

Commerce

Vêtements, bijoux et accessoires tendances, pour un look original à petit prix rendez-vous chez « Les Filles »

Vêtements, bijoux et accessoires tendances,  pour un look original à petit prix rendez-vous chez « Les Filles »

Initialement grossiste en bijouterie fantaisie, Lionel BONDIER a ouvert sa première boutique de prêt à porter et accessoires, sur Lyon, en 2010. Désormais à la tête de 3 boutiques, il nous présente son entreprise et nous explique comment il résiste au milieu des grandes enseignes.


Pour commencer, comment devient-on grossiste en accessoires fantaisies ?

J’ai suivi des études de Gestion des Entreprises et des Administrations avant de m’orienter vers un BTS Force de Vente. J’ai ensuite rejoint l’entreprise de mon père, qui était lui-même grossiste en bijouterie fantaisie. Nous avons travaillé ensemble durant une dizaine d’années.

Qu’est-ce qui vous a finalement poussé à prendre votre indépendance ?

Nous n’avions plus la même vision des choses avec mon père. Concernant la gestion du personnel, déjà, il m’est primordial de tenir compte de l’avis de mes salariés pour réellement les impliquer dans l’entreprise. Ensuite, j’avais envie de faire évoluer la structure générale de l’entreprise, je songeais déjà à créer des boutiques, faire de la vente au détail et en direct. Je ne voulais plus me restreindre seulement à de la revente de gros. J’ai donc décidé de me mettre à mon compte.

Vous avez tout de même conservé une activité de grossiste. Comment fonctionnez-vous à ce niveau là ?

Oui, j’ai commencé par développer mon réseau en temps que grossiste avant d’ouvrir mes propres boutiques. J’importe depuis Paris et je distribue dans toute la France grâce à mon équipe d’agents commerciaux 100% féminine. Je m’adresse essentiellement à de petits commerces type salons de coiffure et instituts de beauté. Les boutiques de prêt à porter et les bijouteries fantaisies font également partie de mes revendeurs.

Comment en êtes vous arrivé à ouvrir les boutiques « Les filles » ?

J’en avais envie depuis longtemps. Je souhaitais diversifier mon activité et être en contact direct avec le client. J’ai ouvert ma première boutique en avril 2010 sur La Croix Rousse, dans le 4ème arrondissement de Lyon. Aux vues des résultats, j’ai pu ouvrir un second magasin en décembre 2012 dans le 8ème, puis le troisième, en Novembre 2014, dans le 2ème arrondissement Lyonnais.

Selon vous, qu’est-ce qui fait la différence entre une boutique comme « Les Filles » et les grandes enseignes de prêt à porter ?

Que ce soit pour nos clients en boutique ou bien en tant que grossiste pour nos revendeurs, notre force c’est la qualité de notre service. On amène en province une marchandise qu’on ne trouve que sur la capitale. Nous renouvelons les collections très fréquemment, nous avons un large choix, nos prix sont attractifs, nous proposons des modèles originaux qui ne sont pas vus partout ni sur tout le monde. De plus, nos représentantes et nos vendeuses attachent beaucoup d’importance à la relation clientèle. Enfin, je pense que nos clientes sont sensibles à notre façon de présenter les produits dans nos boutiques.

Comment se porte votre entreprise après 5 années d’exploitation ?

Nous sommes sur un marché très concurrentiel, qui subit fortement la crise. On constate un ralentissement en 2015, environ 5%. Nous avons cependant la chance d’avoir une clientèle fidèle et nos petits prix sont très appréciés. Notre chiffre d’affaires avoisine les 200 000€. A ce jour, nous sommes 3 associés et l’entreprise compte 4 vendeuses et 3 commerciales.

Quels sont vos projets de développement à plus ou moins long terme ?

D’ici 2 ans j’aimerais ouvrir de nouvelles boutiques sur Ville Franche ou Annecy par exemple. Etant donné que je travaille avec ma compagne cela facilite les choses. Il est plus facile de partir ensemble, n’importe où, et de lancer un nouveau magasin.

Retrouvez la collection « Les Filles » sur Facebook et dans leurs 3 points de vente :

·         37 grande rue Croix Rousse, 69004 LYON

·         62 av Frères Lumière, 69008 LYON

·         23 r Brest, 69002 LYON



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !