webleads-tracker

Information économique locale

Tourisme, restauration

Vulcania, fer de lance de l’attractivité touristique de l’Auvergne

Vulcania, fer de lance de l’attractivité touristique de l’Auvergne
Catherine Damesin, directrice de Vulcania.

Par sa thématique qui fait rêver à tout âge, par son implantation au cœur d’une chaîne unique de 80 volcans, Vulcania est un parc d’attractions unique qui a su construire son attractivité sur une double compétence : à la fois parc ludique et espace de vulgarisation scientifique. Le point avec Catherine Damesin, directrice de Vulcania.


Un équilibre budgétaire désormais établi

Vulcania c’est l’histoire d’une aventure qui a bien failli tourner court en dépit d’un fort engouement du public dès son ouverture, en 2002. Passées les 3 premières années, la baisse d’activité est inéluctable : le nombre de visiteurs recule chaque année et son chiffre d’affaires avec. Dès 2004, un déficit d’exploitation met en péril la pérennité même du parc. Le redressement de Vulcania était incontournable pour que vive la structure.

Le Conseil régional d’Auvergne confie donc à la SEM Volcans le pilotage d’un plan de relance – peut-être même pourrait-on parler d’un plan de sauvetage – et s’engage dans des investissements conséquents pour augmenter le nombre d’attractions ludiques au sein du parc afin d’attirer de nouveaux visiteurs. Les multiples innovations mises en place relancent Vulcania.

 Vulcania, une destination à part entière

 « Quand on interroge les visiteurs sur leur venue à Vulcania, plus de la moitié nous disent que l’élément déclencheur de leur visite en Auvergne est la visite de Vulcania. » Catherine Damesin, directrice de Vulcania, a de solides références pour dire cela : les enquêtes menées auprès des visiteurs lui permettent de connaître leur origine, qui ils sont et combien de temps ils consacrent au site. Avec une fréquentation de 334 500 visiteurs en 2013, dont 80 % venant d’autres régions, on mesure l’impact de la destination Vulcania sur le tourisme en Auvergne ainsi que le souligne Catherine Damesin : « Vulcania est un parc reconnu au niveau national et on a sur le parc des gens qui viennent de la France entière. Le parc est devenu un parc de destination.»

Or ces visiteurs, s’ils viennent pour la moitié d’entre eux pour la seule visite de Vulcania, organisent autour de cette visite un séjour en Auvergne de 2 ou 3 jours. Les offres de « package » séjour-visite, proposées sur le site du parc, permettent d’en mesurer les retombées : 60 % de ceux qui achètent leurs billets sur Internet achètent 2 nuits.

 Un poids lourd dans l’économie du tourisme en Auvergne

Avec un chiffre d’affaires de 9,3 M€ en 2013 en augmentation de 4,5 % par rapport à 2012, Vulcania fait figure de poids lourd dans l’économie touristique auvergnate. Cette belle performance, avec un nombre de visiteurs stabilisé aux alentours de 350 000/année, est essentiellement due à l’augmentation de la dépense des familles qui restent plus longtemps sur le parc : la durée moyenne de la visite est de 3h30 à 4 h. De ce fait, les trois quarts des visiteurs restent plus longtemps et mangent sur le parc ce qui permet d’avoir un budget en hausse.

En ce qui concerne l’emploi, 53 permanents, 105 à 110 avec les saisonniers, et jusqu’à 250 salariés en août sont à pied d’œuvre sur le parc dont l’amplitude horaire l’été va de 7j/7 avec des nocturnes.

Les retombées sont bien réelles sur l’économie régionale : sur les fournisseurs du parc, et, autour de Vulcania, sur les hôtels, les chambres d’hôtes et les restaurants qui font le plein en partie grâce à la fréquentation du parc.

 Un challenge sans cesse renouvelé

 Jusque dans les années 2010, les axes de développement ont consisté en un travail de fond pour construire l’attractivité du parc. Aujourd’hui, Catherine Damesin estime que c’est chose faite, sans toutefois être définitivement acquis car le public, de plus en plus avide de nouveautés et de sensations fortes, pourrait se lasser : «  nous sommes maintenant dans la vie classique d’un parc qui doit chaque année avoir ce mot magique de nouveauté. En ce moment, nous sommes en train de lancer les chantiers des nouveautés 2015 tout en accueillant 2 nouveautés en 2014 ». La toute dernière version de « Planète dévoilée » est le fruit de cette réflexion et de recherche d’innovation : il s’agit de combiner découverte scientifique avec amusement dans une séance interactive de voyage à travers la planète. Une animation qui figure parmi les 5 premières préférées des visiteurs.

 Sans oublier l’ouverture sur les autres manifestations du territoire en liaison avec la thématique Vulcania : clins d’œil aux festivals en Auvergne avec des expositions de Carnets de voyage en terres volcaniques ou accueil de troupes venant de pays volcaniques accueillies dans la cadre du Festival International de Gannat. Un parfait exemple d’intégration d’un site dans son territoire.

logo_vulcania



Un article de Chantal Moulin

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !