webleads-tracker

Services et Équipements aux Entreprises

VVetech relooke une équipe du 4L Trophy !

VVetech relooke une équipe du 4L Trophy !

Fondée en 2014 par Valéry Bouvier et Xavier Vincent à Cournon d’Auvergne, VVetech est spécialisée dans la fourniture de vêtements d’extérieur et de vêtements de protection et de sécurité. Proche des valeurs d’échange, de rencontre et de solidarité portées par le 4L Trophy, cette société a participé à l’équipement d’une équipe auvergnate issue de l’IFMA.


Vous avez sûrement déjà eu vent du 4L Trophy, ce raid humanitaire ayant pour but d’amener des fournitures scolaires aux enfants défavorisés du Maroc, par le biais de l’association « Enfants du désert ». Pour participer, les équipes doivent se procurer une vieille 4L à retaper, partir de France, traverser l’Espagne et le Maroc et enfin livrer leurs fournitures. Cette année, deux élèves de l’IFMA à Clermont-Ferrand, Loïc Douis et Renaud Bourdeau, ont participé à ce périple de 10 jours, équipés par la société VVetech.
Myriam Chambon, en charge de la communication et du développement de la société, témoigne du plaisir à participer à l’aventure : « Leur projet correspondait tout à fait à notre domaine d’activité : des conditions extrêmes qui requièrent des vêtements à la fois résistants, sécuritaires, pratiques et légers. Nous les avons équipés avec des vêtements, et surtout des chaussures de sécurité, qui sont à la fois souples et sympas. C’était un véritable plaisir d’avoir de leurs nouvelles étape par étape, mais aussi de se retrouver dans des valeurs que nous essayons de porter, comme le respect de l’environnement, le travail en équipe ou encore la solidarité ».

Jongler entre vie professionnelle et privée avec des vêtements de qualité

L’ambition de VVetech est de proposer à ses clients des marques dont les matériaux sont reconnus pour leur technicité, mais aussi leur coupe et leur design. Myriam Chambon nous explique : « Nous sommes partis du constat que les vêtements professionnels peuvent entrer dans le cadre privé. Par exemple, pour quelqu’un qui travaille dans une TPE, et qui est souvent amené à passer du chantier aux petites courses dans un supermarché. Nous proposons donc des vêtements « lookés », qui valorisent l’utilisateur comme l’entreprise, en toute situation. » En rigolant, elle nous confie qu’elle-même se sert de ces produits dans sa vie personnelle.

Pantalons, blousons, parkas, chemises, sous-vêtements, vêtements haute visibilité, chaussures de sécurités et autres EPI répondent aux normes européennes et françaises. Tous bénéficient du label OEKO TEX 100 qui garantit un textile produit de façon écologique et sans risque pour l’utilisateur. « Pour exemple, des clients nous ont contacté car ils avaient déclenché des allergies avec des produits fabriqués en Chine. Allergies qui ont nécessité des arrêts maladies. Nos produits garantissent le bien-être de l’utilisateur; ce qui est favorable pour la rentabilité de l’entreprise ! » témoigne Myriam Chambon.
VVetech a d’ailleurs pris le parti de ne travailler qu’avec des fournisseurs français ou européens : « Nous travaillons avec des entreprises danoises et suédoises pour les vêtements de sécurité, puisqu’elles ont largement fait leurs preuves dans ce domaine, que ce soit pour endurer les intempéries ou la haute visibilité. Aussi, nous travaillons beaucoup avec des sociétés françaises, voire locales : l’une de nos marques de chaussures de sécurité est basée en Dordogne, nos bottes de sécurité viennent du Puy-de-Dôme et nos gants du Rhône. »

Aux origines de VVetech : la volonté de passer d’utilisateur à distributeur

C’est d’abord en tant qu’utilisateurs que Valéry Bouvier et Xavier Vincent ont pu tester la qualité des vêtements qu’ils vendent aujourd’hui. Fondateurs d’IGN Services, une entreprise de lavage de véhicules industriels, ils étaient satisfaits des vêtements qu’ils portaient alors quotidiennement. Jusqu’au jour où leur fournisseur a du fermer ses portes. En constatant qu’un manque se faisait sentir sur le marché auvergnat en matière de vêtements de sécurité performants, ils se sont lancés dans l’aventure en créant leur deuxième société, Vvetech Services. Si leur principale cible est les TPE, ils touchent aujourd’hui tous types de clients, tels que Brico Marché, TVE Logistique, le Syndicat du Bois de l’Aumône, les villes de Chamalières et Cébazat, et même les inspecteurs du travail du Puy-de-Dôme. Un succès pour cette entreprise qui, avec un an d’existence, affiche un chiffre d’affaires en constante évolution, grâce aussi à son site de e-commerce vvetech.fr.

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !