webleads-tracker

Start-up

Wedoogift : un chèque cadeau nouvelle génération

Wedoogift : un chèque cadeau nouvelle génération

Perdus, oubliés ou dépassés… 20 % des chèques cadeaux ne sont jamais utilisés. Fort de ce constat, Jérôme Proust invente le chèque cadeau dématérialisé et casse les codes de ce marché évalué à plus de 3 milliards d’euros en France. Créée en 2014, la start-up Wedoogift rencontre un franc succès et entend poursuivre sa croissance à l’export.


Le vécu à l’origine de la création de la start-up

L’idée de Wedoogift est née d’un problème vécu par l’un des 2 cofondateurs, Jérôme Proust, jeune chargé d’affaires grenoblois : “A chaque Noël, je recevais un e-mail du CE me prévenant que je pouvais aller chercher mon chèque cadeau de 45€ mais également récupérer l’allocation de ma soixantaine de consultants. J’ai alors identifié différents problèmes : horaires d’ouverture du CE restreints, remise en mains propres à des consultants sur les sites clients, utilisation des chèques uniquement chez des détaillants et pas sur le web, et surtout pertes/oublis/vols des chèques cadeaux sans compensation…“.

Wedoogift marque une rupture dans le marché du chèque cadeau

Avec Wedoogift, les deux associés Jérôme Proust et Florian Boret, cassent les codes du marché du chèque cadeau évalué aujourd’hui à plus de 3 milliards d’euros en France. En effet, au lieu de se rémunérer sur la part des chèques non utilisés (20 %) comme le font leurs concurrents, ils ont bâti un modèle économique innovant : “Wedoogift ne gagne de l’argent que lorsque les chèques cadeaux ont été utilisés. Tout ce qui n’est pas consommé par les bénéficiaires est donc rendu à l’entreprise. Il est en fait apporteur d’affaires.”

Cette solution de chèque cadeau dématérialisé peut être utilisée par les comités d’entreprises, services RH mais pas que. Wedoogift travaille aussi avec des marques, banques, assurances et agences marketing souhaitant offrir un cadeau à leurs meilleurs clients. A l’exemple de Amaguiz (filiale Groupama) qui a fait appel à la start-up pour lancer son application “Road Coach” destinée à récompenser ses assurés “bons conducteurs”.

 

Un service gagnant-gagnant pour les entreprises et les bénéficiaires

La distribution de ces chèques cadeaux futuristes s’effectue par e-mail. “Grâce à la plateforme en ligne, l’entreprise importe ses bénéficiaires et envoie ses dotations quand elle le veut. Elle a la possibilité de personnaliser son mail (message, logo…). Une fois la distribution faite, elle peut suivre en temps réel la consommation de ses bénéficiaires.

“Et comme Wedoogift se rémunère uniquement quand le chèque cadeau a été utilisé, elle relance 4 fois par an les bénéficiaires qui détiennent des chèques cadeaux. Pour dépenser son chèque cadeau, le salarié a le choix, parmi plus de 650 enseignes et 150 sites Internet partenaires. Il peut utiliser son chèque cadeau directement en ligne ou en magasin (présentation via le smartphone ou impression du bon).”

 

Un concept bientôt exporté en Europe

En avril 2015, Wedoogift a réussi une levée de fonds de 500 000 €. La start-up est passée de 6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014 à plus de 65 millions en 2017. Aujourd’hui, 24 collaborateurs se mobilisent chaque jour pour servir 812 500 utilisateurs annuels. Avec une forte croissance réalisée en à peine 3 années, les fondateurs de Wedoogift tend à expatrier leurs services au-delà du territoire français. Affaire à suivre.

Equipe Wedoogift

En savoir plus : https://www.wedoogift.com/



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !