webleads-tracker

Artisanat

WordSkills | Les olympiades des métiers se déroulent à Lyon

WordSkills | Les olympiades des métiers se déroulent à Lyon

Tous les 2 ans se déroulent la compétition mondiale WordSkills. Compétition ouverte aux jeunes de moins de 23 ans, véritable olympiade des métiers, elle permet à ces derniers de prouver leur savoir-faire à travers une cinquantaine de métiers. Afin de déterminer l’équipe française, les 13 et 15 janvier se sont affronté 700 champions issus de toute la France.


Les jeunes sont à l’honneur 

Le WordSkills est une compétition qui voit s’affronter tous les 2 ans, pas moins de 1200 jeunes âgés de moins de 23 ans et originaires de toutes les régions du monde. Ils vont mettre à l’honneur leur savoir-faire dans 50 métiers différents allant du bâtiment aux nouvelles technologies en passant par l’industrie, l’automobile, l’alimentation… . La prochaine compétition se déroule en 2022 à Shangai.

Préparer l’équipe nationale française 

Pour préparer ce mondial, il faut d’abord faire les qualifications au niveau national et c’est à l’Euroexpo de Lyon que s’est déroulée la finale nationale entre les 13 et 15 janvier. Les 700 compétiteurs venaient des 14 régions et rassemblaient 64 métiers.

Un seul objectif pour ces jeunes : décrocher sa place en Equipe de France. Pour se départager et obtenir une place, ils ont réalisé des ouvrages techniques, dans des conditions proches de la vie en entreprise. A travers un cahier des charges, ils ont du respecter les délais et coûts tout en prenant en compte l’utilisation optimale des matériaux et du matériel utilisé, sans perdre de vue l’aspect sécurité.

Les qualités recherchées par le jury étaient : la précision, la rapidité d’exécution et la créativité.

Une compétition valorisant le savoir-faire français 

Véritable phénomène en l’espace de quelques jours, cette compétition attire en moyenne 200 000 visiteurs du monde entier. Plus qu’une simple compétition, cet événement permet de soutenir des projets français à l’international, de collaborer avec différents pays notamment en Afrique.

En plus de prouver les qualités de nos jeunes artisans, elle permet à certains visiteurs notamment les plus jeunes de trouver leur voie.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !