webleads-tracker

Société

Sécurité | Organisation du second tour des élections municipales

Sécurité | Organisation du second tour des élections municipales

Le second tour des élections municipales qui se tiendra dimanche, nécessite la mise en place de mesures sanitaires afin que ce scrutin puisse se tenir dans des conditions de sécurité sanitaire satisfaisantes.


Électeurs et membres du bureau de vote protégés
Les électeurs des 71 communes du Puy-de-Dôme où un second tour est organisé devront ainsi obligatoirement porter un masque lorsqu’ils se rendront au sein de leurs bureaux de vote. Ceux qui en seraient dépourvus pourront bénéficier, sur présentation d’une pièce d’identité, d’un masque sanitaire jetable.

Les personnes qui concourent aux opérations électorales, membres du bureau et scrutateurs, devront porter un masque chirurgical ainsi qu’une visière de protection.

Afin de garantir la sécurité de toutes et tous, une file d’attente prioritaire est dédiée aux personnes vulnérables. Un maximum de trois électeurs est autorisé à l’intérieur du bureau de vote. Le lavage des mains avec une solution hydroalcoolique doit également être mis en place à l’entrée et à la sortie du bureau de vote.

Des dotations de l’État
Pour faire face à ces besoins, les mairies se sont vus remettre par les services de l’État, une dotation de masques, visières et solutions hydroalcoolique leur permettant d’assurer la sécurité sanitaire de leurs bureaux de vote. Au total ce sont 210 litres de gels hydroalcoolique, 110 650 masques pour les électeurs, 4800 masques et 2736 visières pour les membres des bureaux de vote qui ont été fournis aux communes concernées.

La préfète Anne-Gaëlle BAUDOUIN-CLERC rappelle qu’il est nécessaire d’appliquer les consignes habituelles : éviter tout contact physique avec d’autres personnes et respecter la distanciation sociale.

Enfin si vous ne pouvez pas vous rendre aux urnes pour ce second tour des élections municipales, pensez à la procuration. Les démarches sont adaptées et simplifiées. Les électeurs peuvent en effet bénéficier du déplacement à leur domicile d’un agent habilité à effectuer les procurations en saisissant les autorités compétentes par voie postale, par téléphone ou, le cas échéant, par voie électronique. De plus chaque mandataire peut désormais disposer de deux procurations, y compris lorsqu’elles sont établies en France.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !