webleads-tracker

Information économique locale

Commerce

Y-BE : « Votre bonheur, c’est notre métier »

Y-BE : « Votre bonheur, c’est notre métier »

Tanguy Deknudt a travaillé dans diverses sociétés avant de décider, il y a quelques mois, de se lancer sur les chemins quelque peu aventureux de l’entrepreneuriat. Il a alors l’idée d’un commerce de biens et de services, mais d’une nature assez singulière : une entreprise qui vise directement et principalement le bien-être des consommateurs, leur état d‘esprit !


Diplômé d’une maîtrise en commerce électronique de l’IUP management et gestion d’entreprises, Tanguy Deknudt a connu un certain nombre d’expériences professionnelles en entreprises, chez Cadremploi, Monster, et aussi SFR Telecom d’où il s’en est allé il y a quelques mois pour; dit-il, poursuivre son projet professionnel de créateur d’entreprises, mais aussi son projet de vie qui était de s’installer en Auvergne : « c’est une région très dynamique, qui œuvre à la promotion et à l’épanouissement de l’économie. J’ai trouvé ici un accompagnement de la part d’organismes locaux tel que l’ARDTA et bien d’autres. ».

Début 2014, la société Y-BE voit le jour sous la forme d’une SARL unipersonnelle. Mais auparavant, Tanguy Deknudt avait dû se mettre à jour question NTIC. « Il m’a fallu suivre une formation de 6 mois pour me familiariser à nouveau à l’usage du net et du langage du web ». En janvier, l’entreprise fait son apparition, suivi en mars de la mise en ligne des sites Internet, y-be.fr, et y-be.biz, chacun jouant un rôle bien précis.

Le premier, y-be.fr, vise l’état d’esprit du client et a pour but de l’aider à accéder au bien-être spirituel. « Chaque mois, nous procédons à une sélection de sujets d’actualité que nous essayons de mettre en relation avec le bien-être, le bonheur et le développement personnel. Ses informations positives visent à contribuer au bonheur des gens et à leur plénitude.» Et si l’on se pose des questions sur l’acronyme Y-BE, on est vite situé, puisqu’on peut lire sur le site qu’il se prononce à l’anglaise « Why be » et signifie « Pourquoi être ? » et désigne en français un état de zénitude où le bien-être est représenté par l’acronyme BE. Mais Tanguy Deknudt ne contribue pas à rendre les gens plus zen seulement à travers son entreprise, il le fait également depuis sa page twitter @y_be_news, ou il publie chaque matin, des petites phrases, des pensées qui vous aident à bien démarrer la journée, l’esprit tourné vers la « positive attitude ».
Pour ce qui est du second site, y-be.biz, il s’agit en fait d’une boutique en ligne avec des articles bien particuliers. « Nos produits sont dans la mesure du possible fabriqués en France et sont destinés à aider les consommateurs dans leur quête du bien-être. Nous proposons divers produits, mais en nous efforçant toujours de répondre aux besoins spécifiques du client, afin qu’il se sente le mieux possible. » Ainsi dans cette boutique en ligne, vous pouvez trouver, entre autres, des livres, des huiles essentielles, des édredons, des oreillers, du matériel servant à la méditation, etc.

Les sites mis en place début mars comptabilisent déjà plus de 400 visites et Tanguy Deknudt commence déjà à se faire une clientèle qui, pour l’heure, se compose essentiellement de particuliers. Des commerces similaires existent déjà en Auvergne ce qui génère une certaine concurrence. Mais avec Y-BE, on dépasse le cadre du shopping ordinaire. « C’est la seule entreprise évoluant dans ce domaine, qui vous donne lors de vos emplettes, la possibilité de faire un don et cela directement en ligne, juste en arrondissant le montant de vos achats. Les dons sont au bénéfice de l’AUNACADEV, une association auvergnate de développement d’infrastructures au Cameroun. Ce système de micro don a pu être mis en place en coopération avec l’Arrondi, une entreprise sociale qui exhorte à concilier entrepreneuriat et solidarité.» En d’autres termes, il s’agit d’allier humanitaire, commerce et shopping. Et cela épouse d’autant plus la philosophie de Y- BE quand on sait que « la générosité envers ceux dans le besoin nous aide à mieux nous sentir nous-mêmes et donc à mieux être ».

Par ailleurs, il y a déjà un troisième site en projet. « Les valeurs que nous véhiculons, l’état d’esprit que nous promouvons, ne doivent pas se limiter seulement aux particuliers. Dans les entreprises à tous les niveaux, elles ont également leur importance ! Nous envisageons donc y-be.com, un autre site, mais qui sera orienté vers les professionnels ». Au titre des projets, il y aura également dès avril 2014, une collaboration entre Y-BE et deux autres partenaires locaux, des créateurs de produits plus précisément. « L’idée est d’utiliser leur savoir-faire pour diversifier, élargir l’offre de produits Y-BE, et passer à une consommation de plus en plus globale. ».
Encore à ses débuts, Tanguy Deknudt a indiqué être très confiant quant à l’avenir de Y-BE. Les idées de développement de l’activité ne manquent pas, et même celle d’aller un jour à la conquête de l’international traverse souvent l’esprit du jeune entrepreneur.

logo_y-be_officiel



Un article de Idriss Ouedraogo

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !