webleads-tracker

Énergie & Environnement

Arbotanic : quand le soin des végétaux devient une philosophie

Arbotanic : quand le soin des végétaux devient une philosophie

Dans le cadre du mois de la création d’entreprise, les CCI d’Auvergne vous présentent chaque jour dans le Journal de l’éco un portrait de jeune créateur.
Olivier Raissle et Céline Pérez étaient assurément faits pour se rencontrer. Ces deux amoureux de la nature ont fait le choix de la reconversion pour être davantage en phase avec leur philosophie de vie qui rime avec respect et préservation de la nature, biodiversité et pratiques éco-responsable. Retour sur une création d’entreprise qui semble couler de source, entre accord et complémentarité.


Deux personnalités, deux parcours, une création

Ingénieur-chimiste en Micro Biologie-Santé, enseignant à ses heures en tant qu’Attaché Temporaire de l’Enseignement et de la Recherche tout et poursuivant un doctorat à Clermont-Ferrand, rien ne prédestinait Olivier Raissle à jouer aux équilibristes tout en haut des arbres. Et pourtant pour ce jeune homme de 33 ans que le bureau « rendait malade », qui supportait mal la course effrénée au bénéfice des entreprises privées et les conflits d’egos que l’on peut rencontrer dans le secteur public, le choix du changement s’est imposé en 2013. A cette époque, il rencontre par hasard, au détour d’un co-voiturage, une personne dont le métier est : Grimpeur/Elagueur. Le domaine d’activité s’est alors imposé comme une évidence. Ce métier, il veut le pratiquer. « J’avais fait le tour de mon métier d’ingénieur qui ne me satisfaisait pas. La chimie n’est pas toujours utilisée à bon escient par l’homme et certaines pratiques me révoltaient. J’ai un côté très utopiste et défenseur de la nature. Mais je suis aussi très pragmatique et veut apporter ma contribution dans notre société, je ne veux pas être en marge ».

Et pour allier l’éthique à une activité rentable, Olivier n’a qu’une solution : créer sa propre structure à son image alliant respect de l’environnement et pédagogie en harmonie avec ses convictions. Mais pour ce faire, direction le GRETA d’Ambert avec une formation de 8 mois afin d’obtenir le Certificat de Spécialisation en Taille et Soin des Arbres. Alors demandeur d’emploi, la formation est financée par le Conseil Régional d’Auvergne.

Et puis Olivier rencontre Céline et la magie opère. Céline Pérez est elle aussi en reconversion professionnelle. La jeune Auvergnate de 29 ans a bien roulé sa bosse dans le milieu de la fleur. De Marseille à la Bretagne, cette fleuriste passionnée a acquis une solide expérience. Mais l’envie de mener sa « propre barque » est là et de retour en Auvergne, elle décide de prendre les choses en main.

Pour elle aussi, la reconversion s’impose comme une évidence. D’animatrice nature en tant que guide de moyenne montagne à paysagiste, les possibilités sont nombreuses. Mais c’est la formation pour adultes de paysagiste proposée à Marmilhat qui emporte son choix. Elle sera également aidée par la région Auvergne qui finance l’enseignement.
Entre le défenseur de « la taille raisonnée » et la spécialiste des plantations en tout genre, le courant passe immédiatement et l’envie de monter une structure commune ne se fait pas attendre. C’est chose faite depuis le 1er novembre 2015.

Mais pour ce faire, le couple a su s’entourer de conseils et soutiens précieux. Aidés par une conseillère de la CCI du Puy-de-Dôme, les deux entrepreneurs ont donc bénéficié de 4000€ de prêt à taux zéro, assortis d’une garantie sur prêt bancaire, octroyés par France Active. La Plate Forme d’Initiative Locale Riom Combrailles a quant à elle débloqué deux prêts à taux zéro de 3 500 euros pour chacun des associés. Enfin un prêt bancaire a été nécessaire à hauteur de 14000€ afin de financer installation et matériel lourd. Aujourd’hui, l’entreprise Arbotanic se porte plutôt bien même si elle ne compte que 6 mois à son compteur. « Les clients affluent, le bouche à oreilles fonctionne très bien et c’est tant mieux » souligne Olivier Raisslé, qui se réjouit du soutien encore important de la CCI du Puy-de-Dôme.

Spécialisée dans l’élagage en hauteur, l’abattage et le démontage d’arbres difficiles, la taille fruitière, la taille japonaise, mais aussi la création et l’entretien de jardin, de potagers en respectant la biodiversité et les plantations locales, Arbotanic s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises.

Céline Pérez et Olivier Raisslé forment aujourd’hui une belle équipe, heureuse d’œuvrer dans le respect de la nature. Une façon de travailler à taille humaine !

Les CCI d’Auvergne, en partenariat avec le Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes, organisent en 2016 le cinquième Mois de la Création & Reprise d’entreprise Auvergne qui se déclinera sur le territoire auvergnat à travers 4 forums.

Pour en savoir plus : http://www.lemoisdelacreationenauvergne.com/?page_id=15

LOGO CCI



Un publi-rédactionnel du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !