webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Électrique, Mécanique, Électronique

Boulanger lance Happy3D, plate-forme dédiée à l’impression 3D des pièces détachées

Boulanger lance Happy3D, plate-forme dédiée à l’impression 3D des pièces détachées

Boulanger, spécialiste de l’électroménager lance Happy3D, lance la toute première plate-forme dédiée à l’impression 3D des pièces détachées, vendues par l’enseigne. Les clients peuvent ainsi télécharger et imprimer directement leurs pièces de rechange à la maison, ou via un service d’impression.


Du bricolage à la maison

Le groupe Boulanger, qui commercialise depuis 2014 des imprimantes 3D, passe à la vitesse supérieure avec «Happy 3D », un système d’Open Source en partenariat avec Cults 3D. L’enseigne affiche son ambition de « créer la plus grande communauté dédiée aux usages de l’impression 3D de l’électroménager et multimédia. » Le principe est simple : le consommateur se connecte sur la plate-forme Happy 3D pour y télécharger la pièce à changer et la produire à l’aide d’une imprimante 3D. Si le bouchon du lave-vaisselle est cassé ou le cache de la télécommande introuvable, il est désormais possible de les réparer soi-même, à l’aide de ces pièces détachées imprimées en 3D.

selection

La plate-forme Happy 3D compte déjà près de 100 pièces détachées à son lancement, avec comme par exemple des boutons de gazinière, une trappe de télécommande, des poignées de réfrigérateur ou encore des capuchons de protection pour rasoir. En cas de panne, le client peut rechercher, sur Internet, la pièce qu’il lui faut et consulter les plans ainsi que les indications d’impression. Si l’utilisateur ne dispose pas d’une imprimante 3D, il peut se rendre chez un particulier qui a le matériel nécessaire. La plate-forme Happy 3D propose d’ailleurs de mettre les clients en relation.

Des pièces imprimées immédiatement fonctionnelles

Boulanger indique, pour les plus sceptiques, que Happy 3D n’a pas pour vocation de proposer un service qui se substituerait à ses obligations de garanties légales. Pour tous les produits sous garanties, le SAV en magasin de la marque est à privilégier pour faire réparer ou remplacer un produit rencontrant un problème.

Au delà de la période de garantie ou bien afin d’être dépanné rapidement, la pièce imprimée peut être une solution permettant de ne pas interrompre le service rendu par l’électroménager cassé. En effet, la pièce imprimée est immédiatement fonctionnelle. Il peut donc s’agir d’une solution de dépannage temporaire ou définitive si le résultat obtenu est satisfaisant. Si la pièce n’est plus fabriquée, elle sera toujours imprimable à partir des plans disponible via la plate-forme Happy 3D.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !