webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Numérique, Informatique & Télécom

Lady Connect : le site de e-commerce vichyssois consacré aux femmes

Lady Connect : le site de e-commerce vichyssois consacré aux femmes

Blogueuse vichyssoise, fan d’objets connectés et de running, Ludivine Sapio est en passe de créer son propre site de e-commerce « Lady Connect ». Son projet : sélectionner et vendre des objets connectés et intelligents, capables d’améliorer le quotidien des femmes d’aujourd’hui en répondant à leurs préoccupations.


Une plateforme sur les objets connectés…et leurs usages

Ludivine Sapio 37 ans, est une maman de trois enfants, sportive et attirée par le monde des nouvelles technologies. Issue de l’industrie agro-alimentaire, cette ancienne responsable qualité s’est d’abord passionnée pour l’utilisation d’objets connectés qui pouvaient l’accompagner dans son quotidien : un aspirateur, une montre, une ampoule… En épluchant les sites internet dédiés, elle s’aperçoit que les descriptions de ces objets sont trop souvent focalisées sur la technologie et pas assez sur les usages, « ce qui peut faire peur et nous en détourner », précise-t-elle. L’idée de promouvoir des produits intelligents et leurs usages a germé en elle depuis…

En juillet 2015, suite à un départ volontaire, elle quitte une activité salariée pour se lancer dans l’entreprenariat. Dans la foulée, elle crée son propre blog « I Am Lady Connect ». « A travers ce blog, je voulais parler des usages d’objets connectés et non pas de leurs technologies. Etant peu nombreux à aborder cette thématique, j’ai très vite été contactée par des partenaires potentiels : des start-ups qui souhaitaient commercialiser des produits innovants. Grâce à ces contacts, l’idée de créer une plateforme de e-commerce m’est venue ». « Partie en mode Start up » avec quelques deniers personnels et des produits non commercialisés (ils le seront en 2016 -2017), Ludivine manque de recul, mais sait qu’il faudra convaincre pour avancer.

Valoriser la marque Lady Connect

En juin 2016, pour tester son activité, elle décide de lancer une campagne de financement participatif (crowdfounding). L’objectif était de déterminer si la communauté qui suivait son blog était réellement active et avait envie de la soutenir. Le pari est réussi : en un mois, elle a récolté la somme escomptée. Grâce à cette expérience, Ludivine sait désormais qu’elle peut compter sur des personnes qui apprécient son projet, s’y reconnaissent et peuvent le relayer. Les 5 000 euros collectés serviront à financer la communication liée au lancement de son site de e-commerce en octobre 2016, où une première version développée verra le jour.

« Après la mise en place du site, il s’agira de tester le marché pendant un an, afin de réaliser une levée de fonds auprès d’investisseurs, ce qui permettra de donner une dimension plus importante au site lady-connect.com. Un travail sera effectué pour valoriser la marque Lady Connect et renforcer le blog, qui permettra d’échanger sur les fonctionnalités des objets avec la clientèle ». Ludivine souhaite en effet que sa « marketplace » aille au-delà d’un site de e-commerce classique : « Le blog initial va rester, il sera une partie intégrante du site. Il répondra à des critères d’usage en abritant les fiches descriptives des produits pour optimiser leur utilisation. Le point fort sera d’accompagner les femmes dans la découverte de ces objets innovants, tout en donnant des lettres de noblesse à leurs usages. Les produits commercialisés ne seront donc pas des gadgets, mais cela ne les empêchera pas d’être ludiques ! ». Un point d’honneur sera également accordé au service après-vente.

Le lien entre créateurs et consommateurs

Ludivine désire aussi créer une réelle proximité avec ses fournisseurs et dénicher de nouveaux talents. Sur son blog actuel, elle sait qui se cache derrière chaque objet et souhaite conserver cette dimension humaine dans la vie future de son site, pour qu’il devienne un trait d’union entre le créateur de l’objet et son acheteur. Ce lien entre créateurs et consommateurs devrait renforcer la cohérence entre les produits et leurs usages et favoriser leur amélioration continue.

Actuellement, Ludivine ambitionne de faire rayonner Lady Connect à l’échelle nationale. Si la première année se passe bien, elle espère même embaucher. Son site devrait aussi nous permettre de découvrir des créateurs auvergnats… alors le rendez-vous est donné pour cet automne à toutes celles (et pourquoi pas ceux !) qui souhaitent devenir des « Ladies connect » !

Rendez-vous sur lady-connect.com !

Rédaction : Céline Drouillat



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !