webleads-tracker

Conseil, Audit, Expertise

Michael Aguilar : « La persuasion c’est à la fois un sport, un art, une technique et de l’intuition »

Michael Aguilar : « La persuasion c’est à la fois un sport, un art, une technique et de l’intuition »

Michael Aguilar, conférencier professionnel sur les thèmes de la vente et de la motivation pour les vendeurs, managers et entrepreneurs, était à Clermont-Ferrand les 9 et 10 janvier 2017. Il est intervenu au centre Diocésain auprès des étudiants de l’ESC Auvergne et GFS Clermont, afin de leur apprendre les principales techniques de vente et de persuasion.


Michael Aguilar est un écrivain et conférencier français, spécialiste des techniques de vente, de persuasion et de motivation. Ses interventions sont connues pour être dynamiques et capter l’attention de l’auditoire. Michael Aguilar a également fondé les Vendeurs d’Élite, un cabinet spécialisé dans le conseil en stratégie commerciale, persuasion et management commercial.

Selon vous, qu’est-ce qu’un bon manager ?

Il n’y a pas de bons ou de mauvais managers, mais seulement des managers qui ne sont pas adaptés à leurs managés. Certains managés aiment la dureté et avoir un commandant. D’autres préfèrent la douceur, la gentillesse. La méthode unique de management n’existe pas : elle est propre à chacun.

Cependant, il y a tout de même des invariants, comme savoir témoigner sa reconnaissance, communiquer une vision et savoir où l’on va. Si le managé se rend au travail simplement pour gagner de l’argent, ce n’est pas très motivant.

Comment s’adapter à l’ère du numérique ?

Aujourd’hui tout le monde se pose cette question, même les entreprises les plus digitalisées. La meilleure solution, c’est de plonger dans le numérique sans se poser de questions, en ouvrant des comptes sur les réseaux sociaux et en faisant de son mieux pour comprendre comment cela fonctionne. Mais il ne faut surtout pas être dans le rejet ni dans la résistance au changement. La transition digitale est enclenchée depuis très longtemps, il n’y aura jamais de retour en arrière. Un vendeur dans le B to B peut travailler sans LinkedIn et les réseaux sociaux, mais il devient difficile de s’en passer. Dans 20 ans, plus personne ne se posera la question du digital, ce sera devenu une banalité.

Qu’est-ce qu’un bon vendeur ?

Un bon vendeur est quelqu’un qui croit à ce qu’il raconte, qui a de l’enthousiasme, qui transmet de la passion et qui est combattif car ce métier confronte à l’échec comme aucun autre métier. Pour être un bon vendeur, il faut être courageux, avoir une bonne confiance en soi et surtout croire en ce que l’on raconte. Les vendeurs qui mentent ne tiennent pas longtemps, surtout avec les nombreuses informations qui circulent sur les réseaux sociaux.

Quelle est votre vision de la persuasion ?

La persuasion est à la fois un sport, un art, une technique et de l’intuition ; cela s’apprend, tout le monde persuade, tout le monde influence, tout le monde vend sans même avoir besoin de prendre des cours, mais quand on apprend la technique, les choses sont plus simples. Ici je leur enseigne des techniques pour être plus persuasifs, plus convaincants. Lorsqu’on connait ces techniques, il est plus facile de persuader. Par exemple, on souhaite convaincre ses enfants de travailler mieux à l’école, son patron d’augmenter son salaire, etc. Nous sommes sans cesse dans la persuasion. Tout le monde a besoin de vendre et la vente est un métier qui s’apprend.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !