webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Numérique, Informatique & Télécom

Retour sur l’afterwork numérique #1 sur les nouvelles technologies qui bouleversent votre business et votre communication

Retour sur l’afterwork numérique #1 sur les nouvelles technologies qui bouleversent votre business et votre communication

Mardi 31 mai a eu lieu le premier afterwork numérique organisé par le Groupe Dentsu Aegis Network, le Groupe ESC Clermont et l’incubateur SquareLab. Au programme de cette soirée, l’impact du numérique dans le business et la communication. A travers des cas concrets autour de la smart city, des objets connectés, des plateformes sociales ou des médias, les professionnels présents en table ronde ont chacun expliqué en quoi les technologies avaient bouleversé leur manière de penser leur organisation ou leur communication. Ils partagent tous une vision du futur autour de l’intelligence collective amplifiée par une technologie servicielle qui redistribue les cartes de l’entrepreneuriat.


Découvrir le marketing de l’exclusivité

Ce premier afterwork a permis d’échanger sur les nouvelles problématiques liées au numérique, et de comprendre les évolutions à venir. Après avoir démontré les impacts dans l’économie du digital, Benoît Régent, Directeur Général du Département Prospective Dentsu Aegis Network, a commenté ce qu’il appelle « le marketing de l’exclusivité » : l’intérêt porté sur le data et la fin du mass media. C’était également l’occasion de rassembler plusieurs grandes entreprises pour partager leurs expériences sur le sujet. Autour de la table : Laurent Windenberger du Groupe Babymoov, Laurent Coussonnet Directeur Innovation Sopra Stéria, Laurent Souloumiac CEO Glowbl, et Nicolas Corneau Directeur Général Adjoint Groupe Centre France La Montagne.

Extraits choisis… sur le phygitale

Auparavant, on se connectait à internet avant de retourner dans « la vraie vie ». De nos jours nous sommes entrés dans un état numérique permanent – le digital fait partie de la vie réelle. Les deux sont interconnectés dans une nouvelle réalité phygitale, qui ne fait que commencer et qui va s’amplifier avec la démocratisation de la réalité augmentée.
Il faut distinguer le digital « d’internet ».  Ce n’est pas qu’un canal ou qu’une somme de technologies ; c’est un état d’esprit. Il représente le contexte dans lequel les entreprises doivent penser le business d’aujourd’hui. Exactement comme l’électricité avait révolutionné la vapeur dans les successions de révolutions industrielles.

La vitesse d’adoption des technologies est exponentielle. C’est un phénomène technologique mais également sociologique – l’un nourrit l’autre. Les comportement changent grâce à la technologie, mais les sociologues nous disent que la technologie n’est que l’amplificateur de profondes mutations.

Modifier la manière de faire du business

Cet état d’esprit digital doit modifier la manière de communiquer et de faire du business pour les marques :

  • Il faut valoriser les échecs dans les entreprises. Il est devenu impossible de prévoir le futur de manière fiable. Il faut donc tester sans cesse des pistes et favoriser l’initiative, et ne pas sanctionner les échecs mais les valoriser. Une logique qui va à l’encontre des lois de management classique.
  • Il faut revoir l’enseignement classique du marketing autour des 4 P qui ne sont plus adaptés à la réalité digitale

Modifier les définitions marketing des 4P

Place : le magasin est devenu relatif à l’ère de l’omnicanalité.

Price : la valeur est plus importante que le prix- mais qu’est ce que les consommateurs sont prêts à payer aujourd’hui.

Promotion : fini l’ère du mass média. La publicité classique doit se compléter de plateformes de discussions plus que de promotion car les marques sont ce que le public dit d’elles. Pas ce qu’elles disent d’elles même.

Product : il faut parler de solution individualisée et pas de caractéristiques techniques de produit. A cet égard, les objets connectés sont une formidable opportunité

Prochain afterwork : le 27 juin

A noter, d’ores et déjà, le prochain rendez-vous le 27 juin au Groupe ESC Clermont pour l’afterwork numérique #2. Au programme « le futur des points de vente » en partenariat avec le groupe Dentsu Aegis Network et en présence de Google et Clear Channel.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !