webleads-tracker

Banque, Assurance, Prévoyance

Retour sur les finalistes ex aequo du Trophée « Les Idées Neuves » par le Crédit Mutuel Massif Central : Access’o Stade et Alterre Idées

Retour sur les finalistes ex aequo du Trophée « Les Idées Neuves » par le Crédit Mutuel Massif Central : Access’o Stade et Alterre Idées

Le Crédit Mutuel Massif Central a organisé un concours dédié aux projets innovants de son territoire. Le Trophée « Les Idées Neuves » s’adresse à tous les porteurs de projets innovants ou originaux en Auvergne et en Aveyron. Autant d’entreprises qui proposent des solutions innovantes pour faciliter notre quotidien. Le journal de l’éco propose un focus sur les entreprises innovantes Access’O stade et Alterre Idées, qui ont terminé troisièmes ex æquo.


Le Trophée « Les Idées Neuves » récompense l’entrepreneuriat et l’innovation

Banque coopérative régionale, le Crédit Mutuel Massif Central se positionne comme un partenaire majeur de l’écosystème entrepreneurial. Du 7 novembre au 3 décembre 2016, le Crédit Mutuel Massif Central a mis en place le Trophée « Les Idées Neuves », un concours dédié aux projets innovants. L’objectif de l’opération était d’apporter de la visibilité aux idées de demain et récompenser l’une d’elles, sélectionnée par un jury d’experts de l’innovation, du marketing et de la gestion.

Access’O stade : l’accessibilité aux enceintes sportives pour les personnes à mobilité réduite

S’inscrivant dans la lignée d’application comme Jaccede, I Wheel Share, ou encore AccessTrip, le projet Access’O stade milite pour résoudre les problématiques de l’accessibilité, du handicap et des loisirs. Le jeune fondateur Bastien Péan, étudiant, défend l’idée que toute personne est libre d’aller chanter au stade et de partager un moment fort avec une communauté de passionnés. « La mission d’Access’O stade a pour but de gérer toute la logistique autour d’un match de foot (transport, place, divertissement), afin de faciliter et d’anticiper les éventuels obstacles, dont les personnes à mobilité réduite sont confrontées au quotidien » déclare-t-il.

Passionné de sport et plus précisément de football, Bastien Péan focalise son action sur l’expérience du supporter : « Access’O stade se démarque de la concurrence grâce à sa volonté de construire une offre personnalisée et adaptée, pour que la personne à mobilité réduite puisse vivre une superbe expérience en tant que supporter. »

Soutenu par la start-up I Wheel Share, une application qui propose des solutions pour favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la société, Bastien Péand compte bien développer son projet. « Avec I wheel share, nous sommes sur des valeurs communes. Nous essayons de véhiculer un message positif sur la citoyenneté et donnons aux personnes porteuses de handicap la possibilité de partager leurs expériences positives, afin de faciliter leurs déplacements » conclut-il.

Alterre Idées, un projet d’économie circulaire par le traitement des déchets

En 2025, l’obligation de trier et de trouver une forme de valorisation de ses biodéchets concernera tout producteur. Alterre Idées a innové en développant une gamme de composteurs en bois, issus des forêts du Massif Central et fabriqués localement. « Nous souhaitions aller plus loin dans l’économie circulaire et apporter des solutions pour anticiper les objectifs de la Loi pour la Transition Energétique et la Croissance Verte : en 2025, partout en France, les biodéchets ne devront plus figurer dans les ordures ménagères. » Face à ce constat, Alterre Idées souhaite répondre à cette exigence, en accompagnant les projets de compostage de proximité.

Depuis 15 ans, Charles Brault et Pierre Feltz travaillent ensemble dans l’accompagnement de projets de terrain de développement durable. « Depuis une dizaine d’années, nous nous sommes spécialisés dans le domaine des biodéchets, à savoir le compostage, le gaspillage alimentaire, le jardinage naturel. Les biodéchets représentent entre un tiers et la moitié de nos ordures ménagères et coûtent à la société. Alterre Idées apporte des solutions autour de compostage, permettant de valoriser nos déchets organiques » explique Charles Brault.

Les entreprises, les particuliers ainsi que les administrations sont tous concernés par la réduction des déchets. À ce jour, Alterre Idées propose trois types de compostage : le compostage de quartier (le compostfleur) permettant à une vingtaine de foyers de composter leur déchet (jusqu’à trois tonnes de biodéchets par an). Ce modèle de compostage a l’avantage de créer des liens sociaux, puisqu’il permettra aux habitants d’un quartier de composter ensemble leurs déchets ménagers, sur un terrain commun. Le projet est donc l’occasion de créer une dynamique de quartier. Les deux autres modèles de compostage grande capacité permettront de traiter entre 3 à 6 tonnes et 6 à 9 tonnes de biodéchets alimentaires par an. Ils sont principalement à destination des écoles ou des maisons de retraite.

Si faire du compost au jardin est relativement aisé, composter des biodéchets d’un collège, d’une maison de retraite, d’une restauration collective demande un savoir-faire particulier et des équipements adaptés. « Notre expérience nous montre que l’accompagnement à la mise en œuvre du compostage grande capacité est primordial dans la réussite du projet et conditionne sa pérennité » affirme Charles Brault.  C’est dans cette optique qu’Alterre Idées met à contribution son savoir-faire et propose des formations pour accompagner tout projet de compostage, afin d’être autonome dans le compostage de grande capacité et réussir à conduire un diagnostic compost en établissement.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !