webleads-tracker

Actu éco

Révolutionner les outils marketing et commerciaux

Révolutionner les outils marketing et commerciaux

Implanté en France et aux Etats-Unis, SYNTHES’3D est un studio innovant qui ambitionne de transmettre le virus digital à ses clients. Pour le plus grand bien de tous. Démonstration.


Président-fondateur du groupe SYNTHES’3D, Vivien Poujade identifie, dès 2007, le besoin de développer des outils marketing et digitaux sur mesure. Et il ne cache pas ses ambitions. Cet ingénieur double diplômé Arts & Métiers ParisTech et Master de Management ne souhaite rien de moins que révolutionner les outils marketing en créant des supports de communication innovants et des documents visuellement améliorés d’aide à la vente qui réduisent les dépenses commerciales et augmentent le chiffre d’affaires de ses clients. Conscient du potentiel du marché des mobiles, le jeune PDG se lance dans l’édition d’une suite d’applications pour ces supports nomades afin de renforcer la productivité et l’efficacité des forces de vente. Après 3 levées de fonds et 2 fusions/acquisitions, son groupe de 25 collaborateurs est aujourd’hui réparti sur 4 établissements, dont un aux Etats-Unis et réalise un chiffre d’affaires de près de 1,5 million d’euros.

Une nouvelle manière de se présenter

« Etant un studio digital innovant spécialisé dans les images de synthèse 3D, le motion design et les applications pour smartphones/tablettes, nous créons des outils marketing dont l’objectif est de révolutionner la présentation d’une société et d’augmenter ainsi nos chances de gagner de nouveaux clients, explique Vivien Poujade. Articulé aujourd’hui autour de 3 marques de services (ONILIA pour le Médical, L’IMAGERIE 3D pour l’Industrie, ANOUKIS pour l’Immobilier), nous produisons des animations et des illustrations 3D, du Motion-Design, de la Réalité Augmentée, des vidéos en 3D relief, des hologrammes 3D, des applications sur mesure smartphones et tablettes ».

Applis pour smarts et tablettes

Consacrée aux innovations, la marque ODOLIUM regroupe une suite d’applications pour smartphones et tablettes destinées à améliorer la productivité quotidienne des commerciaux et augmenter leurs chances de transformation. Cette réalisation est le fruit d’un constat car aujourd’hui la force de vente a de plus en plus d’objectifs, de moins en moins de temps et dispose d’outils complexes. Bien que les CRM et autres Sales Order Solutions offrent énormément de possibilités, la majorité des utilisateurs ne mobilisent que 5 à 10 % de leurs capacités. SYNTHES’3D décide alors de prendre la situation à contre-pied. La plupart des commerciaux étant équipés de tablettes, le studio développe des outils qui correspondent à ces supports et exploite l’infinie variété de présentations et d’échanges qu’ils offrent.

Il s’agit de petites applications que le client peut installer rapidement et les personnaliser : des catalogues de produits en 3D temps réel, des espaces documentaires 100% personnalisables, des gestionnaires de contacts et de formulaires partagés. 100 % digital en interne.

Et pour une fois, les cordonniers ne sont pas les plus mal chaussés, bien au contraire. Les collaborateurs de SYNTHES’3D sont les premiers à bénéficier en interne de ces outils sur Ipad. Les commerciaux présentent les produits et les services de la société grandeur-nature. Par ailleurs, depuis sa création, toute la communication du studio est numérisée. Néanmoins, Vivien Poujade fait une entorse à sa « religion digitale » en consentant de distribuer une brochure papier à la demande des investisseurs (dont un grand nombre est âgée de plus de 65 ans) ou lors de sa participation à des congrès.

« Etant par définition un studio digital, nous pensons 100 % numérique pour nous-mêmes ainsi que pour nos clients, insiste-t-il. Nous en faisons la promotion avec la conviction que c’est une source illimitée d’optimisation de performance aussi bien pour les processus internes des clients que pour l’amélioration de leurs performances commerciales. Demain, tout se fera sur des tablettes tactiles ». La société a même imaginé une solution de congrès virtuels pour les organisateurs de salons professionnels. « Notre appétence pour le digital ne nous empêche pas de croire fermement au rôle irremplaçable des échanges humains. Mais on peut « digitaliser » le suivi de ces échanges pour une meilleure rentabilité ».

 

Dématérialiser pour suivre les évolutions

Aussi SYNTHES’3D propose à ses clients de dématérialiser tous leurs outils marketing, communicationnels, commerciaux et/ou de formation, en leur permettant de s’équiper en animations, vidéos et applications tactiles. Aujourd’hui, dans un monde en constante évolution, les entreprises ont de plus en plus de problèmes de mise à jour, d’actualisation des informations et de suivi des règlementations. Ces contraintes deviennent difficilement gérables avec le papier. La numérisation permet d’en finir avec l’obsolescence des documents, de gagner en efficacité, en productivité tout en respectant les valeurs du développement durable. Pour les sociétés où il existe une résistance forte à la transition numérique, due à des contraintes techniques, le studio préconise « d’y aller pas à pas ». Il est, en effet, possible de tester une solution sur un seul produit en essayant d’observer les retours du marché pour une mise en place modeste et à faible coût. Cela s’avère être une stratégie gagnante. Il faut surtout laisser aux professionnels l’initiative d’être force de proposition.

En avance sur les tendances

« Nous ne cessons d’imaginer de nouvelles applications avec les dernières innovations qui sortent et nous n’attendons pas le marché pour imaginer de nouvelles manières de dématérialiser des concepts. Notre suite d’applications pour smartphones et tablettes est en avance sur bien des sujets et sur certaines tendances. Nous avons été l’un des premiers acteurs à mettre de la 3D en temps réel sur les tablettes afin de créer une nouvelle génération d’outils de présentation commerciale (DISCOVER-MY-PRODUCT)».

Maintenant il s’agit de passer à une phase intensive de commercialisation de ces applications. Pour cela, la société va axer ses moyens sur la communication, le marketing et la publicité. D’autre part, elle mettra en place des partenariats avec d’importantes structures afin de développer un réseau de prescripteurs et de revendeurs. Enfin, nous avons comme objectifs à court-moyen terme de continuer à développer la filiale aux Etats-Unis, qui représente un marché important, tout en poursuivant la couverture nationale avec l’ouverture d’un bureau à Lyon.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !