webleads-tracker

Industrie

Dès 2016, cap sur Montréal depuis l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry !

Dès 2016, cap sur Montréal depuis l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry !

Après plusieurs tentatives de lancer une ligne transatlantique régulière entre Lyon et l’Amérique du Nord, la compagnie aérienne Air Canada a annoncé, la semaine dernière, le lancement de la liaison aérienne Lyon-Montréal, à partir de juin 2016.


La nouvelle liaison non-stop jusqu’à Montréal sera opérationnelle toute l’année. Air Canada devient ainsi l’unique compagnie à proposer une ligne directe vers l’Amérique du Nord. La compagnie proposera jusqu’à 5 vols réguliers par semaine, entre Montréal Pierre-Elliott-Trudeau, et l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Opérés avec un Airbus A330-300, les vols pourront accueillir 37 passagers en classe Affaires, et 228 en classe Economie. Et… bonne nouvelle : les réservations sont possibles dès à présent !

James Cherry, PDG d’Aéroports de Montréal, a déclaré : « Ce nouveau service régulier entre Lyon, deuxième zone urbaine de France, et Montréal, est une excellente nouvelle et appuie le positionnement de Montréal-Trudeau comme plaque tournante entre l’Europe, tout particulièrement l’Europe francophone, et l’Amérique du Nord. » C’est aussi l’occasion pour les futurs passagers de profiter d’un vol direct vers la terre des caribous ! 20 000 passagers sont visés par la compagnie aérienne, pour cette première année de lancement.

Une porte vers New-York

« Nous pensons pensons que Montréal sera la porte d’entrée vers l’Amérique du Nord depuis Lyon », souligne David Gégot, directeur France d’Air Canada. Et pour cause, cette nouvelle ligne aura pour objectif d’ouvrir d’autres destinations vers les Etats-Unis. David Gégot détaille : « En transit à Montréal, les passagers passent les formalités douanières et d’immigration US sur le sol canadien. Ce qui est un gain de temps important. Une fois aux Etats-Unis, c’est comme si vous arriviez d’un vol domestique. »

En 2000 et 2008, une ligne Lyon-New-York existait en effet, mais s’était arrêtée. Ce nouveau Lyon-Montréal est donc, en quelque sorte, la renaissance de cette ligne aérienne vers New-York. « Il y a un très bon marché à prendre. Pour Lyon et Rhône-Alpes, c’est une très bonne opportunité », relève Philippe Bernand, président du directoire d’Aéroports de Lyon.

L’absence de concurrence sérieuse pour cette ligne donne bon espoir aux directeurs des aéroports, qui attendent une présence forte du trafic d’affaires sur cette nouvelle liaison aérienne.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !