webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Art, Culture, Divertissements & Loisirs

Le groupe GL Events mise sur Clermont-Ferrand

Le groupe GL Events mise sur Clermont-Ferrand

Le groupe GL Events, leader mondial du marché de l’événementiel, commercialise la destination Clermont-Ferrand depuis 2003 grâce à ses 3 sites : Polydome, la Grande Halle d’Auvergne et le Zénith d’Auvergne. Avec la marque « Auvergne events » , le groupe basé à Lyon mise sur le tourisme d’affaire à l’ouest de la région Auvergne Rhône-Alpes.


Une équipe fédérée autour d’un (presque) nouveau DG

C’est une équipe restreinte de 32 collaborateurs, parce que mutualisée sur les 3 sites, que va piloter le nouveau directeur général d’Auvergne Events, Patricio Cogordan. Ce n’est pas tout à fait un inconnu dans le microcosme clermontois. Après avoir fait ses preuves pendant 18 ans à la tête de Polydôme, c’est à dire depuis son ouverture, il a œuvré au rapprochement des 3 sites pour en faire un enjeu économique fort sur la ville de Clermont. Cette nomination a pour ambition de positionner la métropole comme une destination pertinente et de renforcer son attractivité événementielle.

Nul doute qu’il sera à la hauteur de ce challenge grâce à une solide expérience de l’organisation de manifestations doublée d’une bonne connaissance du tourisme d’affaires au club Med, puis chez Accor et enfin Vivendi. Grâce aussi à une équipe solidement ancrée dans la région, il peut compter sur Arnaud Combe, Directeur commercial en Auvergne depuis 2 ans, bien décidé à aller chercher les clients plus seulement à Paris mais aussi à Lyon et faire venir plus de conventions et de congrès d’envergure nationale et plus de salons d’enseignes. Avec 20 000 congressistes en 2016, Auvergne Events est devenu au fil des années un acteur économique stratégique reconnu et apprécié.

Trois sites d’envergure

Avec 650 manifestations accueillies chaque année, Auvergne Events a su faire de Clermont-Ferrand une destination prisée. Trois sites permettent de répondre à tous les types de besoins du séminaire d’entreprise à la convention d’affaires ou aux grandes foires et salons.

Le Zénith : d’une capacité d’accueil de 6500 spectateurs en version théâtre et jusqu’à 9 000 en mode concert, c’est la salle de spectacle la plus importante de la région. En 2015, le Zénith a accueilli 160 000 spectateurs sur 52 dates. Elton John, qui ne fera que 4 dates en France passera, comme beaucoup d’autres, par le Zénith d’Auvergne.

La grande Halle : elle accueille depuis plusieurs années des foires et salons de grand envergure dont le « sommet de l’élevage » mais aussi de grandes conventions (Groupama, 6500 personnes, APRR, Eiffage, Limagrain, EDF, Michelin) et bientôt, un rassemblement mondial d’arts martiaux qui, après Los Angeles et Londres, amènera à Clermont plus de 500 grands maîtres. En 2015, 93 manifestations ont été organisées à la Grande Halle d’Auvergne : 388 250 visiteurs, 73 737 participants et 3 340 exposants y ont été accueillis.

Polydôme : Situé en plein centre-ville le Business Center de Clermont-Ferrand a accueilli en 2015 près de 500 événements accueillant 95 500 participants, 57 250 visiteurs et 662 exposants.

Patricio Cogordan entend mettre tous ces équipements en synergie au service du tourisme d’affaire  : «  Chaque année, nous travaillons pour le compte de plus de 300 organismes, organisateurs d’événements, séminaires, réunions, conférences, conventions en s ‘appuyant sur nos 3 métiers :gestionnaire de structures, organisateurs d’événements, loueur de salles et d’espaces. ».

Voir plus loin

Dans un contexte économique tendu, Auvergne Events veut installer Clermont-ferrand dans le peloton de tête des villes qui comptent en matière de tourisme d’affaires et augmenter le nombre d’événements d’envergure. Pour cela Auvergne events se lance dans une stratégie multi-partenariats avec la ville de Clermont pour ne pas se contenter d’être un gestionnaire mais bien d’attirer plus de congrès ; avec le bivouac pour générer des événements autour des nouvelles applications multimédia, avec le tissu local économique et politique, pour renforcer la destination Clermont. Son équipe managériale compte sur l’organisation de manifestations inédites et uniques , les LAN Party (rassemblement de joueurs en réseaux) telles que Loisir land, ouvert aux 3-2 ans, la Geek Convention ou la Gaming Cup qui permettra de réunir des centaines de « gamers » au Polydome les 21 et 22 janvier 2017 pour les passionnées de jeux vidéos.

A la pointe de la technologie

C’est à Frédéric Fauriol que revient de manager ce pôle. Cet homme de l’ombre, toujours sur la brèche, veille à la sécurité des bâtiments, des personnels, du public. C’est lui qui gère la maintenance des bâtiments et assure la mise en œuvre de la technologie à déployer en fonction du cahier des charges de chaque manifestation. La grande halle est l’un des premiers parc expo à bénéficier de la fibre optique pour un réseau wifi pouvant aller jusqu’à 5 000 connexions instantanées : «  Du côté des équipements, nous renouvelons régulièrement le dispositif technologique pour en faire des sites 2.0 adaptés à toutes formes de demandes : Nouvel écran multifonction, accès wifi facilité, qualité de visioconférence renforcée… »

Pour le sommet de l’élevage, le wifi sera déployé sur 25 hectares avec une mise en réseau de 400 ordinateurs et c’est un prestataire local qui a été choisi pour l’installation de ces dispositif « sur mesure » au plus près des besoins des clients.

Rien de tout cela ne serait possible sans Guillaume Rios, ingénieur en génie mécanique, responsable NTIC d’Auvergne Events. Pour lui, « la réussite c’est l’anticipation des problèmes et des besoins des clients. Nous disposons de notre propre hotspot qui permet la diffusion du wifi d’installer un call-center, de connecter une salle de presse. Chaque manifestation est un défi , un challenge à relever.

Du business qui génère du business

Auvergne Events génère dix millions d’euros de Chiffre d’Affaire sur les 3 sites et des retombées économiques importantes pour Clermont-Ferrand en faisant le choix de travailler avec des entreprises de la région : «  Nous organisons, mettons en relation et coordonnons au quotidien l’action de plusieurs dizaines de prestataires locaux, issus de domaines très divers : technique, communication, restauration). » Ce chiffre d’affaires « indélocalisable » peut progresser avec l’accueil à Clermont de congrès et salons d’envergure nationale : On estime qu’un congressistes dépense 110 à 120 euros par jour. Sur ces bases, car on ne peut connaître précisément le budget des organisateurs, l’Office des congrès de Clermont estime que les congrès apportent, hors les frais d’ organisation, 3 millions d’euros par an.

Sans parler des emplois induits , permanents et temporaires recrutés localement. Jusqu’à 200 salariés sur le site pour la préparation de gros événements comme la foire exposition

La démarche environnementale

Certifié Iso 14 001 sur l’ensemble de ses 3 sites depuis février 2013, Auvergne Events s’engage pour réduire au maximum les consommations énergétiques et pour mettre en place le tri et le recyclage des déchets. En effet, un visiteur sur un salon génère en moyenne 3 fois plus de déchets qu’un habitant soit 3,5 kg de déchets par jour.  A l’échelle de la Foire internationale ce sont près de 100 tonnes de déchets qui sont produites, autant au Sommet de l’élevage. Sur le site de la Grande Halle d’Auvergne, une mini déchetterie permet de trier le bois, le carton, le verre et le polystyrène, la moquette en vue de leur recyclage. Une étude est en cours de réflexion pour traiter des déchets organiques issus de la restauration.

L’innovation et le développement durable sont bien au cœur des préoccupations de la nouvelle équipe pour 2017.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !