webleads-tracker

Sciences, Santé

La société CERF remporte le prix de la meilleure pratique environnementale dans la catégorie « Préservation de la ressource en eau »

La société CERF remporte le prix de la meilleure pratique environnementale dans la catégorie « Préservation de la ressource en eau »

Implantée sur commune de Bransat depuis 1825, CERF est une entreprise familiale qui a notamment été dirigée par Jean & Jean-Yves Cluzel. La société a rejoint le groupe Colas en 2008. CERF est spécialisée dans l’exploitation de carrières, sablières, centrales à béton, concassage mobile et transport. Elle possède une quinzaine de sites d’extraction et de traitement de granulats notamment dans l’Allier, le Puy-de-Dôme et la Creuse.


Une meilleure pratique environnementale

La société, qui avait déjà reçu le prix de la meilleure pratique environnementale à Lyon par l’Union Nationale des Producteurs de Granulats (UNPG) le 8 juin 2016, a également fait partie des neuf lauréats de cette catégorie au concours à l’échelle européenne de l’UEPG (L’Union Européenne des Producteurs de Granulats représentant 30 pays et 25 000 carrières) le 16 Novembre dernier, pour la sablière de Saint-Loup.

Ce prix récompense la meilleure pratique environnementale de la profession dans la catégorie « Préservation de la ressource en eau ». Le process de fabrication des matériaux permet en effet de recycler 98.4% des eaux disponibles pour un objectif initial de 97% (une partie de l’eau restant liée aux matériaux produits). C’est une belle reconnaissance pour cette exploitation qui a été mise en service en 2014, après une année de travaux préparatoires et dix ans de prospections et d’études menées par l’entreprise CERF.

Des nouveaux matériaux de constructions

Historiquement, les matériaux de construction ont été, dans un premier temps, extrait dans le lit de la rivière Allier. Ils constituaient une ressource facilement accessible et d’une excellente qualité géotechnique. Cette pratique a rapidement montré ses limites, car elle impactait directement la vie aquatique et entraînait une modification importante de la morphologie du cours d’eau. Les extractions ont donc évolué vers des gisements situés en dehors du lit majeur. Avec la prise en compte croissante des enjeux liés à la préservation de la ressource en eau et de la biodiversité, CERF avait alors anticipé le fait que ce type de gisement ne serait plus accessible à moyen terme.

Le nouveau site de Saint-Loup a été étudié de manière à substituer les alluvions par des matériaux de très haute terrasse, à économiser les matériaux en valorisant les sous-produits (argiles), tout en stabilisant les flux liés aux transports et déplacements.

L’éco-conception

La création du site de Saint-Loup résulte donc d’une réflexion à long terme et permet à la collectivité de maintenir ses approvisionnements en matériaux locaux. On peut réellement parler d’éco-conception sur ce projet, puisque le choix du site s’est fait en priorisant les mesures d’évitements des enjeux environnementaux.

Ainsi, cette sablière est marquée par l’absence de classement environnemental. Le projet prend également en compte l’intérêt écologique des milieux aquatiques, par le fait qu’aucun cours d’eau ne traverse le site. L’étude faune flore montre qu’il n’y a aucun enjeu pour la protection de la nature. Le projet est durable dans la mesure où il permet, à terme, la pérennité de l’activité agricole.

Pour Rémi Lafleur, géologue responsable développement et environnement chez CERF : « L’exploitation de Saint-Loup est un site de substitution (puisque situé en dehors des enjeux de préservation de la ressource en eau) aux gisements alluvionnaires traditionnels (situé à proximité des rivières). L’exploitation de Saint-Loup permet donc à la société CERF de pérenniser d’une manière durable les approvisionnements en matériaux nécessaire aux aménagements de notre cadre de vie (en particulier dans le domaine de la construction et de la fabrication des bétons). Le prix qui nous a été décerné par la profession peut permettre de faire connaître notre exploitation à des clients soucieux de leur empreinte environnementale, démontrer notre savoir-faire en matière de développement durable et de valoriser l’important travail réalisé par l’ensemble du personnel de CERF. »

En savoir plus

http://www.carrieres-colas-rhonealpes-auvergne.com/cerf/accueil.html
CERF SAS
5 Route de la Carrière
03500 BRANSAT
Tél : 04 70 45 32 59
contact.cerfsas@colas-ra.com

Propos recueillis par : Valentine LABORIE, Chef de Mission Promotion et Communication, Comité d’Expansion Economique de l’Allier



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !