webleads-tracker

Tourisme

2017, une année record pour le tourisme international

2017, une année record pour le tourisme international

Selon le dernier Baromètre OMT du tourisme mondial, le nombre total d’arrivées de touristes internationaux en juillet et août a dépassé pour la première fois la barre des 300 millions. Avec une progression de 7% par rapport à 2016, 2017 devrait s’inscrire comme 8e année consécutive de forte croissance du tourisme international.


Entre janvier et août 2017, les destinations du monde entier ont accueilli 901 millions d’arrivées de touristes internationaux (visiteurs qui passent la nuit), 56 millions de plus qu’au cours de la même période de 2016, soit une solide progression de 7% bien supérieure à celle des années précédentes. Compte tenu de l’optimisme des perspectives concernant les derniers mois de l’année, 2017 devrait s’inscrire comme huitième année consécutive de forte croissance du tourisme international.

Les résultats traduisent une croissance soutenue dans de nombreuses destinations, combinée au redressement de celles qui avaient récemment accusé des problèmes de sécurité.

 

L’Afrique (+9%) et l’Europe (+8%) affichent la croissance la plus élevée.

 

Par régions de l’OMT, la croissance a été plus prononcée en Afrique (+9%) et en Europe (+8%), devant l’Asie et le Pacifique (+6%), le Moyen-Orient (+5%) et les Amériques (+3%).

Ces bonnes performances ont été confirmées par des experts du monde entier, auxquels l’OMT s’est adressée pour élaborer son indice de confiance, qui ont évalué très positivement la période mai-août. Toujours selon eux, les perspectives des quatre derniers mois de 2017 restent aussi très florissantes.

« Le tourisme, moteur économique et source d’emploi de premier ordre, contribue à améliorer le niveau de vie de millions de personnes dans le monde entier » a affirmé à Londres, avant le World Travel Market, le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.

Résultats régionaux

En Europe (+8%), où l’année 2016 avait été morose, le nombre d’arrivées internationales a rebondi aussi bien en Europe méridionale et méditerranéenne (+12%) qu’en Europe occidentale (+7%). Les arrivées ont grimpé de 6% en Europe septentrionale et de 4% en Europe centrale et de l’Est entre janvier et août 2017.

« Tandis que nous approchons de la fin de l’Année internationale du tourisme durable pour le développement, nous devons réfléchir à la façon de gérer le tourisme de façon responsable et pérenne après 2017. À l’avenir, nos efforts doivent principalement viser à maximiser les bénéfices sociaux et économiques du tourisme tout en minimisant ses impacts négatifs sur les communautés d’accueil et l’environnement ». le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai

C’est l’Afrique (+9%) qui a connu la croissance la plus rapide des cinq régions grâce au vif redressement de l’Afrique du Nord (+15%) et aux bons résultats de l’Afrique subsaharienne (+5%).

L’Asie du Sud (+10%) se situe en tête de la croissance en Asie-Pacifique (+6%), suivie de l’Asie du Sud-Est (+8%) et de l’Océanie (+7%), les résultats de l’Asie du Nord-Est (+3%) étant assez mitigés.

La plupart des destinations des Amériques (+3%) ont continué de bénéficier de résultats positifs. L’Amérique du Sud se détache (+7%), suivie de l’Amérique centrale et des Caraïbes (+4% dans les deux cas). En Amérique du Nord (+2%), les résultats solides du Mexique et du Canada contrastent avec un déclin aux Etats-Unis, la plus grande destination de la région.

Les résultats au Moyen-Orient (5%) sont contrastés, certaines destinations se redressant vigoureusement après avoir essuyé un recul ces dernières années tandis que d’autres font état d’une régression jusqu’en août.

Forte demande des grands marchés émetteurs, rebond de la Russie et du Brésil

La croissance du nombre de visiteurs d’entrée dans les destinations du monde entier a été alimentée par une forte demande sur la plupart des marchés émetteurs.

Parmi les dix premiers marchés, les dépenses de tourisme international ont monté plus rapidement en Chine (+19%), en République de Corée (+12%), aux États-Unis (+8%) et au Canada (+7%). En Allemagne, au Royaume-Uni, en Australie, en Italie et à Hong-Kong (Chine), elles ont augmenté de 3 à 5%, la France faisant état quant à elle d’une progression modeste de 1%.

Il convient de souligner, hors des dix premiers marchés, une reprise significative de la demande en Fédération de Russie (+27%) et au Brésil (+35%) après plusieurs années de contraction des dépenses touristiques à l’étranger.

 

Baromètre OMT du tourisme mondial

Source : OMT



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !