webleads-tracker

Autres services à l'entreprise

4 photographes agréés Google récompensés dans le monde : l’auvergnat Jean-Michel Gueugnot en fait partie !

4 photographes agréés Google récompensés dans le monde : l’auvergnat Jean-Michel Gueugnot en fait partie !

En ce début d’année 2015, Jean-Michel Gueugnot s’est rendu en Suisse dans les bureaux de Google situés à Zurich. Reçu par la responsable Monde du projet « Business Wiew » et par le responsable Europe du projet « Street View », il s’est vu décerner le prix du photographe de l’année 2014-2015 pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique.) Une récompense bien méritée si l’on en juge par le chemin parcouru par cet artiste devenu également chef d’entreprise.


Petit retour en arrière. C’est en 2012 que Google entre en contact avec le photographe auvergnat Jean-Michel Gueugnot pour lui proposer de participer au lancement d’un produit nouveau en France : la visite virtuelle. « Ils m’ont appelé, j’ai été formé et j’ai pu travailler dans un premier temps sur l’agglomération clermontoise, puis sur le Puy-de-Dôme et enfin sur toute l’Auvergne. », se souvient-il. Pour les entreprises américaines telles que Google, ce sont les chiffres qui comptent. Mais pas uniquement. Car si Jean-Michel Gueugnot est évalué par la firme sur le nombre de contrats réalisés, il l’est aussi d’un point de vue qualitatif.

Aujourd’hui le contexte est assez concurrentiel puisque Google a offert à ses photographes agréés la possibilité de travailler sur tout le territoire français. Jean-Michel Gueugnot explique : « Il n’ y a plus de zones à respecter pour la prospection. Les photographes qui auparavant étaient des partenaires et pouvaient se repasser des contrats sont devenus des concurrents. » Le photographe auvergnat a donc noué des partenariats avec des commerciaux indépendants. Ces apporteurs d’affaires lui permettent d’étendre sa prospection à la France entière : «En ce moment nous travaillons beaucoup sur les Alpes et je pense que nous allons beaucoup nous déplacer cet été sur le littoral français. Nous suivons les saisons. »

Attirer l’attention de l’internaute en 1 clic !

Comment fonctionnent ces visites virtuelles ? A qui sont-elles destinées ? « Tous les professionnels qui ont la nécessité de capter une nouvelle clientèle peuvent opter pour ce produit innovant qu’est la visite virtuelle, explique Jean-Michel Gueugnot. C’est un produit « à cheval » qui reprend le meilleur de la photo et de la vidéo. La visite virtuelle est interactive puisqu’elle fait appel à une volonté et à une activité de l’internaute. » Si Jean-Michel Gueugnot s’est plutôt spécialisé dans l’hébergement et la restauration, cette offre peut intéresser aussi de nombreux petits commerces. En effet, la visite virtuelle apparaît directement dès la première page d’une recherche Google. L’idée est d’attirer l’attention de l’internaute en 1 clic. Pour le client, l’intervention est simple puisqu’il faut compter environ 1 à 2 heures de prises de vues et 15 jours pour la mise en ligne.

A Clermont-Ferrand, l’équipe de Jean-Michel Gueugnot compte 4 personnes, dont deux occupées à « fabriquer » les visites virtuelles après les prises de vues. Jean-Michel Gueugnot est associé avec son frère, Pierre Gueugnot, au sein d’une SAS. Une personne s’occupe du commercial pour la zone Auvergne et une personne est dédiée à l’administratif. Si l’on demande à Jean-Michel son ressenti après avoir obtenu ce prix décerné par Google, il répond sans hésiter : « Cette réussite, c’est le travail d’une équipe ! Si nous gardons le cap aujourd’hui c’est parce que les bonnes décisions ont été prises au bon moment. C’est aussi la fierté de diriger une équipe car au départ je suis un photographe, pas un chef d’entreprise. Tout cela a demandé beaucoup de recul et d’analyse stratégique pour savoir où aller travailler et avec qui. Il a fallu également déployer une vraie stratégie commerciale afin de présenter le produit.  Au début, il fallait prendre son bâton de pèlerin pour expliquer ce nouveau produit et aujourd’hui j’ai même des professionnels qui viennent spontanément à moi pour faire réaliser leur visite virtuelle. Celle-ci va devenir la norme, un standard pour visiter un établissement. Elle est déjà dans le quotidien des internautes. »

Aujourd’hui, les deux frères sont à la recherche de nouveaux partenaires commerciaux afin d’accélérer encore le développement de leur activité. L’avis est lancé !



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !