webleads-tracker

Énergie & Environnement

67,7 millions d’euros investis pour l’eau en Auvergne-Rhône-Alpes 

67,7 millions d’euros investis pour l’eau en Auvergne-Rhône-Alpes 

Le territoire Auvergne-Rhône-Alpes reçoit 67,7 millions d’euros d’aides de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse pour économiser l’eau potable, restaurer…


Le territoire Auvergne-Rhône-Alpes reçoit 67,7 millions d’euros d’aides de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse pour économiser l’eau potable, restaurer les milieux aquatiques et lutter contre les pollutions domestique, industrielle et agricole. Chaque année, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse soutient des projets portés par les acteurs du territoire.
L’objectif du bassin Rhône Méditerranée est de passer de 52 % des rivières en bon état écologique à 66 % d’ici 2021, tout en adaptant la gestion de l’eau au défi du changement climatique. Pour contribuer à atteindre cet objectif, le territoire Auvergne Rhône-Alpes doit continuer à se mobiliser.
Parmi les projets soutenus par ce programme, on peut citer quelques réalisations innovantes et contributives du bien être pour le futur.
Les rejets de pollution domestique sur la Métropole de Lyon qui va valoriser le biogaz issu de la station d’épuration de la Feyssine à Villeurbanne qui traite les effluents de 9 communes de la région lyonnaise. Les boues d’épuration produites alimentent aujourd’hui un digesteur qui fabrique du biogaz utilisé pour le chauffage de la digestion et le séchage des boues. La nouvelle installation permettra d’injecter l’équivalent de la consommation de 500 foyers chauffés au gaz ou de 28 bus GNV.
Un bassin de stockage des eaux de pluie de 8000 m3 pour la communauté d’agglomération Chambéry-Métropole-Cœur des Bauges afin de réduire de 88% le volume d’eau usée déversé au milieu naturel sans traitement. Cette opération va notamment contribuer à l’amélioration de la qualité des eaux de la Leysse et du lac du Bourget.
Une meilleure anticipation des rejets de pollution industrielle. L’entreprise Arkema à Pierre Bénite par exemple, améliore le traitement de ses rejets dans le Rhône. Elle ajoute un pré-traitement par décantation à la station d’épuration existante, afin de mieux prendre en compte les grosses particules et in fine piéger davantage de métaux.

A propos de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse
L’agence de l’eau est un établissement public de l’Etat sous tutelle du ministère de l’environnement, dédié à la protection de l’eau. Elle perçoit l’impôt sur l’eau payé par tous les usagers : ménages, collectivités, industriels, agriculteurs. Les euros collectés sont investis auprès des collectivités, industriels, agriculteurs et associations pour mettre aux normes les stations d’épuration, renouveler les réseaux d’eau potable, économiser l’eau, protéger les captages d’eau potable des pollutions par les pesticides et les nitrates, restaurer le fonctionnement naturel des rivières et protéger la biodiversité aquatique. La commission des aides délibère 4 fois par an pour allouer les aides dans le cadre de son programme d’intervention 2013-2018 “Sauvons l’eau” qui investit 3,8 milliards d’euros sur 6 ans.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !