webleads-tracker

Société

Emmanuel Macron | Réveiller une économie endormie

Emmanuel Macron | Réveiller une économie endormie

Dans une nouvelle allocution présidentielle, la quatrième depuis le début du confinement, Emmanuel Macron s’est adressé aux Français pour fixer quelques pistes concrètes et attendues tout en définissant les contours qu’il estime devoir trouver pour accélérer la reprise.


Ouverture de tous les bars et restaurants. Ouverture des frontières européennes. Date du 22 juin comme celle du retour à la normale dans les écoles, les collèges et les lycées. Visites autorisées dans les Epahd. Pas d’augmentation des impôts. Une volonté de travailler davantage. Maintien du second tour de l’élection municipale le dimanche 28 juin.

Pour le président, ces mesures sont nécessaires à un nouveau chemin à mettre en place dès demain afin de vivre une véritable accélération de la reprise.

« Placer la santé au-dessus de l’économie est un choix humaniste, dont nous n’avons pas à rougir » a insisté le président.

Sur un aspect plus économique, il s’est félicité des solutions que la France a mobilisé à hauteur de 500 milliards d’euros au, profit de l’emploi et du soutien des entreprises.

« L’enjeu est aujourd’hui se savoir emprunter à plusieurs en Europe et non pas nation par nation ».

Quelques chiffres
L’économie française est néanmoins confrontée à une situation extraordinaire depuis plus d’un siècle. Le déficit a augmenté de 1000 milliards d’euros. Sur le seul mois d’avril, 843 000 demandeurs d’emplois supplémentaires se sont inscrits à Pôle emploi, ce qui représente une augmentation de 22 % par rapport à mars. Le PIB a chuté de 10 %. La plupart des petites entreprises vit sous perfusion grâce au chômage partiel et 700 000 jeunes de moins de 25 ans vont se retrouver sur le marché d’un emploi extrêmement précaire au mois de septembre prochain.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !