webleads-tracker

Services aux particuliers

Adom’pneus, un garage mobile autour de St-Pourçain-sur-Sioule

Adom’pneus, un garage mobile autour de St-Pourçain-sur-Sioule

A 32 ans, Damien Sulpice a fait le grand saut de la création de son activité. Son idée ? Le montage de pneumatiques et l’entretien de tous véhicules à domicile ou sur le lieu de travail, chez les particuliers ou dans les entreprises.


Quand il a perdu son emploi, Damien Sulpice a eu un déclic et a immédiatement rebondi. Le moment était venu pour lui d’aller au bout d’une idée qui lui trottait dans la tête depuis un moment. « J’ai eu une opportunité qui m’a poussé à me décider quand j’ai perdu mon emploi. Je me suis retrouvé sans travail et cette activité n’existait pas chez nous, alors je l’ai créée. »

En trois mois, Damien Sulpice a affiné son projet, s’est associé à un ami, a fait un stage de chef d’entreprise à la Chambre de Commerce et d’Industrie et, déterminé et enthousiaste, a démarché les financeurs. « Le Conseil général de l’Allier nous a beaucoup aidé et nous avons aussi bénéficié des dispositifs d’aide à la création d’entreprise de Pôle emploi. Puis, nous sommes allés voir les banques. Ça a pris du temps, mais tout le monde nous a suivi. »

Il démarre alors son activité. Et l’idée plait. Le bouche-à-oreille, quelques flyers distribués dans les boîtes aux lettres, un panneau publicitaire et une page Facebook font alors connaître la toute nouvelle entreprise installée en milieu rural, à Saulcet dans l’Allier, où les services à domicile sont généralement sollicités. « Notre spécificité est de se déplacer à domicile chez les particuliers et dans les entreprises avec un camion équipé. Du coup, nous sommes moins chers car nous n’avons pas de frais de locaux. Cela joue sur les tarifs de nos prestations. Pour l’instant, nos clients sont surtout des particuliers et sont dans un rayon de 30 km autour de Saulcet et de Moulins. Nous aimerions nous développer davantage auprès des entreprises.»

Forts de leur succès mais prudents, Damien Sulpice et son associé sont encore dans une période d’observation même s’ils peuvent déjà se projeter avec sérénité. « Nous ne savions pas trop où nous allions quand nous avons commencé. Nous avons eu beaucoup de demandes dès le début et nous n’avons pas de concurrents directs. Nos résultats ne sont pas extraordinaires mais ils nous permettent de payer nos factures, d’acheter du matériel et d’envisager l’avenir. Nous voulons progresser, alors nous démarchons beaucoup. En plus de notre offre à domicile, nous envisageons de développer l’activité dans un local pour un meilleur accueil de la clientèle et une plus grande visibilité.»

En faisant preuve de créativité et en croyant en ses capacités, Damien Sulpice a réussi à transformer sa perte d’emploi en opportunité. Il a vu juste. Aujourd’hui, c’est un jeune chef d’entreprise heureux qui a son avenir entre ses mains. « Je ne regrette pas l’aventure. Et ce que je fais, je le fais pour moi. Je ne dois rien à personne. »



Un article de Agnes Cluzy

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !