webleads-tracker

Services aux particuliers

Avec la Centrale des SCPI, investissez dans l’immobilier locatif sans souci via Internet ou en agence dédiée

Avec la Centrale des SCPI, investissez dans l’immobilier locatif sans souci via Internet ou en agence dédiée

Si vous souhaitez investir de façon sécurisée dans l’immobilier locatif, la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est la solution adéquate. La Centrale des SCPI a été créé en 2010 par trois associés issus des univers de l’immobilier, de la banque et du juridique. Leurs objectifs : faire connaitre et distribuer toutes les SCPI du marché.


La SCPI ?

La SCPI – Société Civile de Placement Immobilier – est une société qui a pour but de collecter des fonds auprès d’investisseurs particuliers, professionnels ou institutionnels afin d’acheter de l’immobilier locatif de bureaux. Ce parc immobilier va être géré, entretenu et valoriser par la société de gestion qui reversera un loyer net de charge aux investisseurs au prorata de leur investissement. « C’est une façon de faire de l’immobilier locatif sans les contraintes. L’intégralité de la gestion des biens est déléguée à la société de gestion qui gère la SCPI. » explique Grégorie Moulinier, un des co-fondateurs. Quel est l’intérêt d’investir en SCPI plutôt que dans un bien immobilier en direct ? « La mutualisation des risques. » répond sans hésiter Véronique Baron, autre associée du cabinet. En effet, atteindre une telle mutualisation des risques est impossible à réaliser seul tant le patrimoine des SCPI est important et diversifié. En tant qu’acteur 100% indépendant, la Centrale des SCPI regroupe l’intégralité des SCPI du marché. « Nos clients ont ainsi accès à la totalité du marché. Pour eux, c’est à la fois un gain de temps et une garantie d’avoir le choix le plus large possible » complète Lionel Benhamou, également associé du cabinet.

Un hyper spécialiste sans frais

La SCPI est un marché réglementé par l’AMF (l’Autorité des Marchés Financiers) ce qui assure à l’investisseur un certain niveau de garantie. Notamment au niveau du prix des parts de SCPI. Chaque SCPI possède son propre prix de départ. Le fait de passer par un distributeur, comme la Centrale des SCPI, n’engendre aucun frais supplémentaire. Il n’y a donc aucun obstacle à faire appel à un véritable spécialiste qui saura faire bénéficier à l’investisseur des meilleurs conseils pour la mise en place de l’investissement. « Grâce à notre expertise, nous sélectionnons l’offre la plus adaptée pour notre client, en fonction de ses objectifs. Notre action réside dans le fait que nous pouvons mixer différentes SCPI afin d’optimiser et de mutualiser davantage l’investissement. Indépendant de toutes sociétés de gestion, nous nous positionnons comme un hyper spécialiste pouvant accompagner nos investisseurs de A à Z et cela en toute indépendance » précise Grégorie Moulinier.

Une offre accessible via Internet

Afin de rendre leur offre accessible à tous et partout, la Centrale des SCPI a mis en ligne son site internet début 2011. « Nous avons pensé notre site aussi bien pour les néophytes avec l’onglet découvrir, que pour les connaisseurs qui peuvent sélectionner directement une SCPI » développe Lionel Benhamou. Le site dispose également d’un simulateur en ligne qui permet de voir les gains prévisionnels avec un achat comptant ou à crédit. Le client peut ensuite choisir de faire une pré-souscription en ligne ou demander à être contacté. « Dans tous les cas, la finalisation du dossier se fera à minima par téléphone. Cela nous permet de traiter toutes les questions résiduelles. Le client qui le souhaite peut aussi se rendre à notre agence » ajoute-t-il.

Une agence de proximité

La Centrale des SCPI souhaite renforcer la notion de proximité avec ses clients. « Aujourd’hui, nous disposons d’une agence à Paris intra-muros. Nous envisageons d’ouvrir prochainement d’autres sites sur l’ouest parisien afin de répondre à la demande grandissante » déclare Véronique Baron. « Notre objectif est de rendre la SCPI accessible à tous. Afin d’en faire un incontournable dans le patrimoine des Français » conclut-elle.



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !