webleads-tracker

RH & Management

Baromètre QAPA | Les métiers qui recruteront en 2021

Baromètre QAPA | Les métiers qui recruteront en 2021

Pour bien préparer la nouvelle année qui se profile, QAPA, la plateforme de recrutement par l’intérim, présente son nouveau baromètre des métiers et secteurs qui recruteront activement à partir de janvier 2021. Des évolutions largement bouleversées par la crise sanitaire et les confinements.


« Sur la lancée de 2020, le secteur de l’e-commerce va continuer à prendre une place de plus en plus importante sur le marché de l’emploi ainsi que tous les secteurs annexes et liés à cette activité comme la logistique, le transport, etc. Mais de nouveaux métiers vont également se développer et naître avec des spécificités liées au télétravail ou aux nouvelles pratiques sanitaires comme celui du Chief Digital Transformation Officer côté RH pour accompagner les managers à manager les équipes à distance », a commenté Stéphanie Delestre, fondatrice et Présidente de QAPA.

Pour faire face aux nouvelles contraintes imposées par la crise sanitaire, de nombreux métiers Support vont devenir de plus en plus portés par le télétravail comme la comptabilité, les services paie ou le SAV et des métiers d’assistance au télétravail vont émerger.

Dans l’informatique et les nouvelles technologies, de plus en plus de développeurs devront proposer des innovations en home office afin de faciliter le télétravail dans tous les autres secteurs. Solutions alternatives à la pénurie de médecin et l’engorgement des cabinets, les bornes de téléconsultation vont également créer de nouveaux postes d’infirmiers ou de médecins à distance.

Les règles d’hygiène ont également besoin de nouveaux professionnels capables de répondre à toutes les exigences sanitaires actuelles. Enfin, le métier de Chief Happiness Officer sera augmenté ou remplacé par celui de Chief Digital Transformation Officer dans les RH, dont la mission sera d’assurer la sécurité sanitaire des collaborateurs de l’entreprise, aussi bien en présentiel qu’en home office et aussi de former les managers à manager à distance et les collaborateurs à travailler à distance.

De nombreux secteurs d’activité vont par ailleurs être boostés par le contexte actuel et les conséquences de la crise sanitaire : c’est le cas, notamment, des métiers du secteur du service à la personne comme les auxiliaires de vie ; de la logistique comme les agents de tri ou préparateurs de commandes ; des métiers de la santé comme les infirmiers ou aides-soignants ou encore des métiers du numérique comme développeur informatique ou téléopérateur.

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !