webleads-tracker

Services aux particuliers

Bodhi Spa dans les Combrailles : SPA et fitness, le concept gagne le rural

Bodhi Spa dans les Combrailles : SPA et fitness, le concept gagne le rural
Cyril MIGNARD et Graziella RAVON, dirigeants de Body Spa

Un SPA en milieu rural, une salle de fitness, il fallait oser se lancer dans la création d’entreprise quand personne autour d’eux n’y croyait. Mais Graziella RAVON et Cyril MIGNARD ont la tête sur les épaules : étude de marché, campagne de communication et offre commerciale particulièrement bien pensée leur ont permis de créer ce lieu unique au rez-de-chaussée de leur propre maison. Un risque calculé, un pari réussi.


Il faut laisser le temps agir

Elle : esthéticienne, formée aux soins du corps comme du visage, ex-manager d’un centre SPA

Lui : éducateur sportif, accompagnateur dans plusieurs domaines, du foot à la randonnée, surveillant de bassin, spécialiste des séniors et publics handicapés

Ensemble, partenaires dans la vie comme au travail, ils ont ressenti ce besoin de travailler dans une petite structure bien à eux, à échelle humaine, proche des gens, comme l’explique Cyril : “En 10 ans d’activité professionnelle chez les autres mais aussi en autonomie, on a découvert un tas de choses. On a eu l’occasion de travailler en autonomie, et on commençait à saturer alors on a décidé de faire comme on avait envie de faire. Nous étions tous les 2 dans un grand centre mais ce n’est pas du tout notre façon de voir les choses. On aime trop notre métier pour ça. On a eu envie de faire découvrir notre passion pour nos métiers à des gens proches, dans un esprit chaleureux, plus convivial et pourquoi pas en milieu rural car l’éloignement des SPA et salles de Fitness est un frein pour les gens d’ici.”

Il était temps pour eux de tourner la page et d’écrire une nouvelle histoire.

Bodhi Spa et Fitness, esprit “bien-être”

En Sanskrit Bodhi signifie cet état parfait atteint par le Boudhiste au terme de son parcours. Chez Graziella et Cyril, cela veut dire se plonger dans un état de bien-être, prendre soin de soi, se relaxer dans un environnement “zen” et, sous la double conduite de professionnels de l’esthétique et du sport, cultiver son corps. ” On a marié nos 2 activités et nos clients sont abonnés à la fois au sport, au cardio et aux soins esthétiques avec modelage du corps dans sa globalité.”

Graziella ne se contente pas de rendre les femmes plus belles, elle donne aussi des cours de maquillage et travaille avec la coiffeuse et la fleuriste du village à préparer les mariées pour ce beau jour. Un concept innovant qui séduit la clientèle et commence à être connu : la clientèle vient de Saint-Priest, Pontaumur, Saint-Gervais, Manzat et St-Ours-les-Roches.

Aujourd’hui, un SPA, un institut d’esthétique et demain un hammam, un sauna et, en projet, la construction d’un bassin : ” je suis maître nageur formé à la relaxation dans l’eau dont je connais les bienfaits et je veux le faire découvrir à nos clients”.

Le long parcours de la création d’entreprise

Lauréat du prix de la création d’entreprise 2013, ce couple d’entrepreneurs, parents de 3 enfants, reconnaît qu’il leur a fallu une bonne dose de combativité pour convaincre de la viabilité de leur projet : “Cela a été très difficile. On a mis 2 ans et demi entre l’idée et l’ouverture du centre. Ça a été dur pour créer notre activité parce que nous étions en zone rurale. Vu de Clermont-Fd ou de Riom, on ne connait pas Les Ancizes alors on pense que ça ne marchera pas. On a finalement réussi à convaincre grâce à une très bonne étude de marché et avec le soutien du SMADT (1) Combrailles et de la CCI.” Mais sans le sous préfet de Riom, cette belle réalisation n’aurait peut être pas vu le jour : “On l’ a rencontré, il a vraiment adhéré à nos profils et à notre projet. On l’a convaincu et il nous a présenté la PFIL (2) de Riom, nous a convié à une conférence sur la création d’entreprise. Ça a été un tremplin pour nous. Les soutiens se sont débloqués. Au niveau des banques c’était plus compliqué encore alors j’ai fait les travaux entièrement seul et enfin, à Saint-Gervais il y a eu une banque locale qui nous a suivis”.

Tournés vers l’avenir

Aujourd’hui, tout va pour le mieux dans la vie de Grazziella et Cyril qui revendiquent, “un bilan correct” conforme à leurs prévisions, au bout d’à peine 8 mois d’activité et de gros efforts de communication : ” nous avons une page facebook, nous avons aussi édité des flyers et des affichettes grâce à un ami, professionnel de la communication qui nous a aidé. C’est lui qui a créé le logo et les supports mais l’article dans La Montagne nous présentant comme lauréats de la création d’entreprise a beaucoup contribué à nous faire connaître.”

Bodhi spa est également présent sur des événements locaux et soigne sa visibilité

Et surtout, ils ne manquent pas d’imagination pour créer quelques innovations destinées à fidéliser leur clientèle. Il se passe toujours quelque chose de nouveau chez Bodhi spa et chaque dernier samedi du mois entre 14 et 17 h, sont organisés des RV avec des intervenants spécialisés sur le thème du bien-être : randonnée, fleurs de Bach, nail art…

Enfin, dernière innovation, Bodhi Spa organise des anniversaires pour les enfants avec un cours de sport, la découverte du SPA, jeux de coordination-équilibre, massage du cuir chevelu ou masque au chocolat. Cela plait beaucoup semble-t-il, comme le prouve le nombre de réservations qui s’étalent jusqu’en novembre. On n’est pas lauréat de la création d’entreprise pour rien.

(1) SMADT : Syndicat Mixte pour l’Aménagement et le Développement des Combrailles

(2) PFIL : PlateForme d’Initiative Locale pour soutenir les créateurs ou repreneurs d’entreprises

bodhi1



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !