webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

Grégory Wautot : « L’administrateur judiciaire, le spécialiste de l’entreprise en difficulté »

Grégory Wautot : « L’administrateur judiciaire, le spécialiste de l’entreprise en difficulté »

Administrateur judiciaire depuis 6 ans, Grégory Wautot revient pour le Journal de l’éco sur son parcours et les coulisses de son métier. Portrait.


Originaire de Bourgogne, Grégory Wautot s’est installé en Auvergne en 2002. En 2008, il obtient son diplôme d’administrateur judiciaire après avoir effectué un stage professionnel de trois ans et obtenu l’examen final permettant d’accéder à la profession. « Ce que j’aime dans ce métier c’est la diversité des entreprises et des dirigeants que je côtoie dans le cadre de mes missions. Cette profession, qui est au carrefour de différentes matières telles que le droit, l’économie ou encore la gestion, est en effet extrêmement variée car l’administrateur judiciaire peut être amené à intervenir dans tous les secteurs d’activité, et pour des entreprises de toutes tailles. », confie Grégory Wautot.

« L’administrateur judiciaire intervient dans le cadre d’un mandat de justice aux côtés des dirigeants d’entreprises pour les aider dans l’anticipation et la gestion de situations de crise, et les accompagner dans la prise de décisions permettant d’assurer le redressement de leurs sociétés. En fonction de la nature et de la gravité des difficultés rencontrées par la société, l’administrateur judiciaire peut intervenir dans le cadre de missions amiables et confidentielles, comme la procédure de mandat ad hoc et de conciliation, ou de missions judiciaires que sont les procédures de sauvegarde et de redressement judiciaire.»

Au départ, la démarche est soit volontaire – souhaitée par le dirigeant qui demande un accompagnement afin d’anticiper les difficultés et négocier avec ses créanciers et partenaires pour régler les conflits à l’amiable –, soit judiciaire – le tribunal désigne l’administrateur judiciaire pour assister le dirigeant dans la gestion de l’entreprise et dans la mise en place des mesures destinées à favoriser le redressement de la société. Professionnel indépendant, l’administrateur judiciaire intervient aux côtés du dirigeant et exerce sa mission en liaison avec les conseils habituels de l’entreprise (expert-comptable, avocat, etc.) avec toujours un même objectif : assurer le respect des intérêts en présence et favoriser la pérennité de l’entreprise.

« Lors de son diagnostic, l’administrateur judiciaire apprécie l’origine des difficultés de l’entreprise et identifie les pistes de redressement. Il s’assure aussi de l’aptitude de la société à poursuivre le financement de son activité sur les mois à venir. Il identifie enfin les leviers possibles de retournement pour parvenir à un retour à la profitabilité. Lorsqu’il apparaît que la société n’est pas en capacité d’assurer seule son redressement, l’administrateur judiciaire peut être amené, en accord avec le dirigeant, à ouvrir une procédure d’appel d’offres pour rechercher des candidats à la reprise dans la perspective de la cession de l’entrepriseLe potentiel acquéreur intéressé par la reprise prend alors contact avec l’administrateur judiciaire qui, après lui avoir fait signer un engagement de confidentialité et s’être assuré de sa capacité à s’intéresser au dossier, lui donne accès aux données de l’entreprise (sociales, commerciales, financières, fiscales, etc.) permettant au candidat de confirmer son intérêt et de déposer une offre de reprise. L’administrateur judiciaire fixe également le délai dans lequel les offres doivent lui être déposées. »

Les appels d’offre de reprise d’entreprises sont relayés dans les médias nationaux tels que Les Echos ou La Tribune mais aussi par les sites du Conseil National des Administrateurs Judiciaires et du syndicat professionnel l’ASPAJ (1). Toutefois, sur un plan local, il est plus difficile d’identifier les candidats à la reprise c’est pourquoi le Journal de l’éco ouvre ses colonnes aux opportunités d’affaires.

(1)    ASPAJ : Association Syndicale Professionnelle d’Administrateurs Judiciaires

 



Un article de Catty Boirie

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !