webleads-tracker

Société

Île de France | Ouverture au public du Bois Saint-Martin

Île de France | Ouverture au public du Bois Saint-Martin

Le Bois Saint-Martin avec ses 280 ha, situé dans les départements de Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne, vient d’être acquis par l’Agence des espaces verts (AEV) pour le compte de la Région Île-de-France pour les parties boisées, et par la ville de Noisy-le-Grand pour les parties bâties attenantes.


Face à l’enjeu de concilier accueil et préservation de la biodiversité du site, la Région Île-de-France et l’Agence des espaces verts ont décidé de faire une ouverture au public progressive, ludique et pédagogique.

L’ouverture au public du Bois Saint-Martin se fera en deux temps : dès le mois de décembre avec des visites guidées gratuites menées par des associations locales permettant une découverte en avant-première du Bois Saint-Martin ; puis au printemps 2021, avec des visites libres et des aménagements permettant de ne pas déranger une biodiversité remarquable.

L’objectif étant de garantir l’accessibilité du bois tout en préservant la faune et la flore locales, les visites en avant-première prendront la forme de balades d’une heure encadrées par des associations naturalistes partenaires de l’AEV. Une centaine de ces visites « découvertes » sont donc prévues, chaque weekend-end à partir du 19 décembre 2020, mais aussi tous les mercredis des vacances scolaires, avec la possibilité d’accueillir 1000 participants au total sur tout la période des visites guidées.

Cette acquisition s’inscrit pleinement dans les objectifs du Plan vert de la Région Île-de-France qui aura permis d’offrir aux Franciliens 500 nouveaux hectares d’espaces verts et boisés et qui vise 1000 hectares d’ici 2025.

Cela fait plus de 40 ans que les schémas d’aménagement de la Région ont identifié le Bois Saint-Martin comme un site stratégique pour garantir les équilibres entre la ville et la nature dans la région-capitale. Son acquisition marque l’aboutissement d’un long travail avec un enjeu de taille : cet élément majeur de la ceinture verte régionale de l’Est parisien constituait le plus grand bois privé fermé au public dans le périmètre du Grand Paris.

« Ce vaste ensemble boisé se trouvait cerné par l’urbanisation et fragilisé par les infrastructures de transport qui l’ont segmenté » indique Anne Cabrit, Présidente de l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France. « Pour l’intérêt général, il était donc essentiel que ce bois rejoigne le patrimoine naturel régional en vue de le préserver dans la durée de toute urbanisation ou morcellement supplémentaire et de l’ouvrir au public. »

Identifié comme réservoir de biodiversité, le Bois Saint-Martin est classé « Espace naturel sensible » (ENS) dans sa totalité et protégé par un arrêté préfectoral de protection du biotope (APPB) pour l’habitat de certaines espèces protégées au niveau national. Il constitue par ailleurs un maillon essentiel dans la réalisation de la trame verte de Marne-la-Vallée. Sa connexion avec les Bois de Célie et de la Grange et du Boulay, propriétés acquises par l’AEV pour le compte de la Région, va désormais permettre de former un vaste ensemble forestier d’environ 600 hectares, favorable à la reproduction de la faune et la flore.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !