webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

Kanti SAS à Clermont-Fd : création d’événements, ingénierie culturelle et communication

Kanti SAS à Clermont-Fd : création d’événements, ingénierie culturelle et communication
Olivier Perrot

Olivier Perrot ? Les Auvergnats le connaissent… Soit par sa voix puisqu’il a animé pendant plusieurs années les ondes d’Europe 2 en local, soit par son activité de responsable communication à la Fnac durant pas moins de 20 ans. Le milieu de l’événementiel culturel n’a plus de secret pour lui avec à son actif plus de 700 showcases, la programmation musicale de Sable Show pendant 5 ans, 450 rendez-vous littéraires, un très grand nombre de rencontres, la mise en place de dizaines d’expositions photos ou l’organisation de 3 Marathons Photos… ! Aujourd’hui avec sa société Kanti située à Clermont-Ferrand, c’est une nouvelle aventure qui commence, un nouveau challenge dans le monde de la culture, de la création et de la musique qu’il affectionne tant.


L’événementiel clé en main

Olivier Perrot conçoit et coordonne des événements sur-mesure pour ses clients. Sur fond culturel et musical, il garantit cohérence et simplicité avec un objectif clair : « Anniversaire d’entreprise, inauguration, action de reconnaissance, lancement de produit… Kanti propose une large palette de prestations avec comme ligne directrice la création d’une véritable valeur ajoutée. L’idée est de capitaliser sur la connaissance du domaine culturel et de la musique pour proposer l’offre la plus qualitative et sur-mesure possible aux clients. Du choix des artistes, au montage de la soirée en passant par la logistique, Kanti prend en charge la globalité des événements.»

L’ingénierie culturelle

Le deuxième pôle de compétences de la société repose sur l’ingénierie culturelle. Il s’agit cette fois de créer, de développer et de piloter des projets à vocation pédagogique en démocratisant la culture au sens large. Olivier Perrot a par exemple coordonné un atelier chanson au Collège Albert Camus de Clermont-Ferrand durant l’année scolaire 2013/2014. « 10 élèves volontaires de 4e et 3e ont participé au projet dont le cahier des charges était d’écrire et mettre en musique une chanson en français. Le résultat est d’ailleurs visible sur la chaîne You tube Kanti TV. Atelier photo, initiations à la musique, à l’écriture enrichissent les activités à la carte que peut proposer Kanti »

La 3e mission de Kanti : accompagner les artistes

« J’ai eu l’occasion, tout au long de ma carrière, de rencontrer de nombreux artistes, de les voir évoluer, d’être en contact direct avec leurs réseaux, d’apprendre à connaître les ficelles et le fonctionnement de ce milieu complexe de la culture. A présent, je mets à profit ces années d’expérience et j’utilise mes compétences pour accompagner des artistes en devenir. »

Promouvoir des albums, programmer des actions de communication et de visibilité autour des dates de concerts, gérer la présence auprès des médias et sur les réseaux sociaux, autant de cordes à l’arc d’Olivier. « Mon travail est de libérer les artistes des aspects de leur métier qui n’ont pas attrait à la création. Leur prodiguer les meilleurs conseils, les aider à percer et à se faire un réseau, les accompagner dans leur choix en matière de promotion, préserver leur image : voilà mes missions. Aujourd’hui, c’est ce type de collaboration qui a été mis en place par exemple avec le pianiste classique Joël Rigal pour la sortie d’un DVD ou avec le chanteur Julien Estival dans le cadre de la promotion de son nouvel album. »

La création d’entreprise est un cheminement

« Rester dans le monde de la création et de la musique était un prérequis à la création de mon entreprise. La conjoncture et la fin de ma longue aventure à La Fnac m’ont fourni l’occasion. La société est le fruit d’une longue réflexion. Elle est en phase de démarrage. Le modèle économique est en test. C’est une période qui peut s’avérer longue et compliquée mais la législation est relativement bien faite pour les créateurs. Il faut prendre les bonnes décisions au bon moment. C’est également dans ces occasions que l’on mesure le bonheur de devenir entrepreneur. »

La force des réseaux

« En matière de création en général et dans les milieux culturels en particulier, avoir un bon réseau constitue une force. Aujourd’hui le périmètre de Kanti est auvergnat mais il va se développer au fil des opportunités. En matière de communication, la société capitalise sur les réseaux sociaux tels que Viadéo, Linkedin ou Facebook et se rapproche des réseaux régionaux comme par exemple « Auvergne Nouveau Monde » ou le cluster d’entreprises « Le Damier ». Il va falloir s’armer de patience et travailler en profondeur pour faire décoller Kanti mais à cœur vaillant rien d’impossible ! »

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !