webleads-tracker

Finance

La blockchain : une révolution ?

La blockchain : une révolution ?

Les algorithmes remplaceront-ils les institutions ? Tel était le thème de la conférence organisée par Clermont Auvergne French Tech le 19 juin dernier à l’ESC Clermont. Philippe Rodriguez, président de l’association banque d’affaires et auteur du livre « La révolution blockchain », présente sa vision sur les enjeux, les risques liés à la blockchain et ses impacts sociétaux.


Lors de la conférence « La révolution blockchain », Philippe Rodriguez, est revenu sur les débuts historiques de la monnaie, en passant par l’île de Yap, l’émergence de la blockchain…

La blockchain : une révolution en cours…

Comment pourrions-nous transmettre quelque chose de « valeur », mais, que nous ne pouvons plus garder une fois envoyé ? Selon l’expert, la blockchain, technologie de stockage et de transmission de valeur fonctionnant sans organe central de contrôle, serait LA solution qui pourrait révolutionner notre société et les problèmes de sécurité. Une méthode d’échange de valeur sans passer par des institutions, à savoir : les banques.

«  Un système de monnaie virtuelle en pair-to-pair permettrait d’effectuer des paiements en ligne directement d’un pair à l’autre sans passer par une banque. », assure Philippe Rodriguez.

…qui pourrait toucher de nombreux secteurs d’activités

La blockchain, système fondé sur des algorithmesne serait pas réservée exclusivement à la finance. Elle pourrait prochainement impacter une liste étendue de secteurs d’activités comme le numérique, l’écologie, le démographique, le démocratique…

« Le sujet qui me passionne, c’est la transition démographique. Il est évident que l’on a du mal à mettre en place de nouveaux systèmes démocratiques, tel que le vote. […] Mais la raison est simple : ça ne peut pas fonctionner avec les technologies dont nous disposons aujourd’hui. Chaque fois que des êtres humains sont dans les systèmes, il y a un problème de sécurité. La seule manière est d’inventer de nouveaux procédés basés sur la blockchain. », renseigne Philippe.

Un système basé sur la confiance

Un sujet signifiant abordé : la confiance. Pour Philippe Rodriguez, l’adoption de la blockchain prendrait plusieurs années parce qu’elle reposerait sur la confiance. De la même manière que nous avons fait « le pari de faire confiance aux banques » à leur création. L’auteur du livre « La révolution blockchain » attend l’horizon 2025 pour observer l’adoption de la blockchain.

« La révolution blockchain s’inscrit dans de grandes révolutions de notre temps qui sont autant de défis pour nos modes de consommation et de vie »

Marie PEYRON



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !