webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

La Chine acteur géopolitique mondial, menaces et opportunités… Même en Auvergne ?

La Chine acteur géopolitique mondial, menaces et opportunités… Même en Auvergne ?

Thierry Garcin est intervenu vendredi 21 mars 2014 devant les dirigeants du club APM Auvergne Nouveau Monde pour les aider à mieux comprendre l’histoire, les enjeux et les perspectives qui se dessinent quant à l’avenir de la Chine. Spécialiste de géopolitique internationale, maître de conférences à HEC et membre de l’école doctorale de l’université Paris-Descartes, il anime sur France-Culture l’émission quotidienne “Les Enjeux internationaux”.


La compréhension de la mentalité et de l’économie chinoise requiert de se replonger dans leur histoire cinq fois millénaire pour appréhender à la fois ce qui fait l’orgueil de ce peuple qui se considère comme supérieur aux autres en tant qu’empire du milieu, tout en se reprochant son attitude politique peu glorieuse depuis 1842 (traité de Nankin) ou tragique durant la longue guerre civile de près d’un demi-siècle.

Les Chinois sont mus par un paradoxe étonnant. Ils sont extérieurement empreints de tradition, autosuffisants, introvertis et pacifiques, dénués d’esprit de conquête et intérieurement flexibles et très adaptables conformément à la voie du tao et l’esprit de Yi King. En conséquence, tout en perpétuant une structure sociale très stable, ils acceptent totalement la dynamique du changement et peuvent effectuer des mutations très rapides.

Pays à la fois économiquement capitaliste, donc libéral et politiquement communiste et autoritaire, il est confronté à des forces contradictoires qu’il s’agit de concilier le plus harmonieusement possible en essayant de dépasser la fracture entre l’économie et le social qui s’accroît dangereusement.

Peuple de paysans non belligérants au développement économique lent et tardif, la Chine reste à la merci de sa dépendance énergétique, d’une démographie mal maîtrisée, d’une corruption galopante et de mouvements sociaux d’une violence de plus en plus diversifiée.

A ce niveau on peut s’interroger sur la pertinence d’une accélération rapide du processus de démocratisation de la Chine qui ne ferait qu’exacerber l’émergence de révoltes et de jacqueries aux effets dévastateurs ou largement inconnus.

Dans ces conditions, il reste à imaginer les réformes et évolutions culturelles, économiques et sociales qui permettraient de faire cohabiter un individualisme économique à forte connotation occidentale et une culture confucianiste portée à privilégier le collectif à l’individu.

Forts de leurs atouts et menacés par leurs handicaps, la plus grande usine et le premier exportateur de la planète restent un colosse aux pieds d’argile dont l’avenir reste très incertain et imprévisible.

A l’heure de la mondialisation et du renforcement des échanges entre la Chine et Clermont Ferrand qui accueille chaque année 1500 étudiants Chinois et vient de créer un Institut Confucius dans le cadre de son jumelage avec la ville d’Anshan de la province du Liaoning, cette rencontre avec Thierry Garcin revêt tout son sens et va permettre aux dirigeants Clermontois d’accélérer et de sécuriser leurs échanges avec la Chine.

Contact presse :

Gilles Flichy, Animateur APM  : 06 08 93 72 99 / gilles.flichy@ag2rlamondiale.fr

sarbacane



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !