webleads-tracker

BTP, construction, immobilier

La création de M&C Bâtiment à Clermont-Ferrand pour « participer et voir évoluer les constructions »

La création de M&C Bâtiment à Clermont-Ferrand pour « participer et voir évoluer les constructions »

Sylvain Caroff a « toujours eu l’idée de créer sa propre entité ». Cela a été rendu possible en août 2013, lorsque ce jeune chef d’entreprise crée M&C Bâtiment (Successeur Salesse) avec son associé M. Marquant suite à la liquidation de l’entreprise Salesse pour laquelle ils étaient tous deux conducteurs de travaux depuis respectivement 6 et 8 ans.


Il s’agit d’une création avec reprise partielle. « La reprise a été rapide puisque la liquidation a eu lieu le 22 juin 2013 et en 25 jours ont été créé un prévisionnel et un montage financier ». Pour cela, Sylvain Caroff « a fait le nécessaire en s’entourant d’avocats d’affaires pour l’aider dans sa démarche de reprise » et afin que l’opportunité soit rendue possible.

A 28 ans, le chef d’entreprise issu d’un IUT (à Aigletons) et d’une Licence des Compagnons du Tour de France (appartenant à la Fédération Nationale Compagnonnique des Métiers du Bâtiment) et son associé M. Marquant, titulaire d’un BTS Aménagement et finition, ont ainsi monté leur entreprise de second œuvre qui pratique des travaux d’aménagements intérieurs, de plâtrerie, de peinture, de sol et de carrelage pour une clientèle tournée vers les bailleurs sociaux de gros marchés, des réponses à des appels d’offres, des promoteurs privés et quelques particuliers.

« L’intérêt et le plaisir avec le second œuvre c’est de voir évoluer les choses et d’apprécier rapidement ce que l’on est capable de construire et de réaliser ».

Avec un chiffre d’affaires de  1 700 000 € sur 2013-2014, 12 salariés, M&C Bâtiment (Successeur Salesse) a jusqu’ici proposé ses activités de second œuvre à l’OPHIS pour 18 logements en locatif, au Pôle petite enfance d’Aubière, à Auvergne Habitat, pour la nouvelle ZAC de Cébazat, ainsi qu’à Nexity pour 39 logements au boulevard Lavoisier – Résidence Antoine.

M&C Bâtiment veut tendre à se développer en voulant élargir ses activités aux particuliers

Si Sylvain Caroff et son associé proposent des travaux de second œuvre au même titre que leurs concurrents, ils se démarquent néanmoins en appliquant la norme RT2012 qui permet de limiter la consommation primaire des bâtiments neufs.

M&C Bâtiment (Successeur Salesse) veut tendre à se développer en voulant élargir ses activités aux particuliers, en leurs proposant des travaux de qualité notamment par des produits et revêtements décoratifs.

Pour se faire connaître davantage, en plus d’un bon référencement dans l’annuaire, l’efficacité du bouche-à-oreilles et du réseau inter-bâtiment, les chefs d’entreprise projettent la création d’un site Internet et l’exposition d’encarts publicitaires sur affiches puis dans les journaux. Ces opérations de communication ne sont pas négligeables car « aujourd’hui, la conjoncture est difficile dans le bâtiment. Il faut réussir à tenir au travers d’une bonne stabilité de la société d’exploitation et cela passe par une réussite à s’asseoir financièrement au travers d’une gestion rigoureuse ». Les deux associés s’occupent des tâches allant de la réponse de l’appel d’offre jusqu’à leur réalisation finale. Pour leur projet de création d’entreprise, Sylvain Caroff et M. Marquant ont disposé d’une aide de l’ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise).

Sylvain Caroff « n’a pas hésité à se lancer dans la création d’entreprise. Il faut pouvoir se donner les moyens de réussir, et à la liquidation de l’entreprise Salesse, il y avait une opportunité à saisir. Si on est aujourd’hui capable de créer et de tenir notre entreprise avec la conjoncture que l’on connaît alors l’avenir ne sera que plus prometteur ! »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !