webleads-tracker

Auvergne

La Fondation Chaîne des Puys – faille de Limagne lance un appel à projets

La Fondation Chaîne des Puys – faille de Limagne lance un appel à projets
Claire Planche et Jean-Yves Gouttebel lors de la conférence de presse pour l’appel à projets

La Fondation Chaîne des Puys – faille de Limagne lance un appel à projets dans le cadre de la valorisation de ce site inscrit depuis juillet 2018 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Claire Planche, Présidente de la Fondation, était aux côtés de Jean-Yves Gouttebel, Président du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme lors d’une conférence de presse ce mardi pour présenter la démarche.


Après avoir rappelé l’intérêt de la Fondation, laquelle fut créée fin 2012 par 7 entreprises fondatrices pour soutenir le plan de gestion du site dans le cadre de son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, Claire Planche a laissé la parole à sa collaboratrice Karine Courtadon.

Cette dernière a dressé les conditions de cet appel à projet qui s’inscrit dans une volonté de faire émerger des projets portés par les acteurs locaux et qui contribuent à la mise en valeur et à la préservation du site Chaîne des Puys – faille de Limagne. Un budget total de 90 000 euros sera apporté par la Fondation, accompagnant ainsi techniquement et financièrement les porteurs de projets dans la phase de réflexion et la mise en place de leurs actions.

Les projets en question devront être portés par des structures d’intérêt général sans but lucratif et faire référence à l’une des quatre thématiques prioritaires retenues par la Fondation : l’agriculture et sylviculture durables, la biodiversité, le paysage et les écosystèmes, le tourisme responsable ou la mobilité durable.

La parole a été donnée à Christelle Ballut, responsable du service forêts à l’Office National des Forêts : après s’être tournée vers la Fondation pour les plans de coupe d’une exploitation forestière sur le Puy de Chaumont, cette dernière témoigne de l’intérêt de la mise en commun de l’expertise de différents acteurs locaux. « On est partis d’un projet d’exploitation forestière, et en évoluant, en discutant avec la Fondation, les partenaires, les élus, les propriétaires, on a été beaucoup plus loin dans ce projet. On a travaillé avec les géologues sur l’intérêt géologique ; on s’est interrogés sur les circuits qu’on pourrait proposer au public, mais aussi sur les valeurs et les enjeux écologiques » déclare-t-elle. Finalement, tous ont agi dans le dans le but commun de prendre en compte la préservation des paysages et de l’environnement et ainsi réussi à maximiser la mise en lumière de ce site.

Jean-Yves Gouttebel, Président du Conseil Départemental, a tenu à remercier sincèrement les membres de la Fondation et tous les partenaires sans qui la valorisation du site grâce à ces projets mais aussi son inscription au patrimoine mondial seraient impossibles. « Ce dossier, c’était l’occasion d’avoir un projet de territoire qui a rassemblé dans sa conception et dans sa mise en œuvre toutes les forces du territoire ».

En effet, pour un projet d’une telle envergure, entreprises, géologues, volcanologues, ONG, associations, propriétaires, professionnels du tourisme, de la culture et des sports étaient réunis dans un but commun : celui, encore une fois, de maximiser la valorisation de notre territoire et d’en conserver le caractère naturel et environnemental.

La Fondation attend donc le retour de potentiels porteurs de projet avant le 29 mai prochain. Tous ont pour vocation de valoriser et conserver le site Chaîne des Puys – faille de Limagne, pour que son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO soit pérenne.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !