webleads-tracker

Société

Transports | La gratuité aux personnels concourant à la sécurité sanitaire

Transports  | La gratuité aux personnels concourant à la sécurité sanitaire

La région Auvergne-Rhône-Alpes, en accord avec la SNCF, offre la gratuité de ses réseaux de transport régionaux aux personnels de santé, soignants comme personnels administratifs.


Cette gratuité de transport, pour la durée de la crise, est effective depuis hier et s’applique pour le réseau TER (train et bus) et autocars interurbains :

• Aux personnels des établissements de santé publics et privés,
• Aux personnels des établissements sociaux et médico-sociaux travaillant en EHPAD et EHPA (établissements d’hébergement personnes âgées dépendantes – maisons de retraite),
• Aux personnels des établissements pour personnes en situation de handicap, des services d’aide à domicile, des services infirmiers d’aide à domicile, des lits d’accueil médicalisés et des lits halte soins santé, des nouveaux centres d’hébergement pour sans-abri malades du coronavirus et des établissements d’accueil du jeune enfant maintenus ouverts, les crèches,
• Aux professionnels de santé libéraux (médecins généralistes et spécialistes, sage-femmes, infirmières, ambulanciers, pharmaciens et biologistes),
• Aux personnels de crèche chargés d’accueillir en urgence les enfants des soignants,
• Aux kinésithérapeutes,
• Aux psychologues et psychiatres qui peuvent venir en aide à nos concitoyens en détresse,
• Aux personnes qui pourront se trouver en situation d’être mobilisées pour venir en appui (réserve sanitaire, bénévoles), protection civile.

Cette mesure de la Région, Autorité organisatrice des transports, doit permettre de faciliter les déplacements de ceux qui sont en première ligne dans ce combat. Ainsi aucune démarche particulière n’est requise pour en bénéficier.

Les personnes concernées devront simplement présenter un document justifiant leur fonction. La Région a par ailleurs demandé à la SNCF de mettre en place à partir de ce lundi un plan de transports qui assure au moins 1 aller-retour quotidien entre les principales villes de la région (un train par sens le matin, un train par sens le soir), en train ou en autocar lorsque le train ne peut pas circuler, en privilégiant le périurbain (domicile-travail).



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !