webleads-tracker

Services aux particuliers

L’Atrium, un accompagnement unique pour les jeunes au début de leur vie active

L’Atrium, un accompagnement unique pour les jeunes au début de leur vie active

Depuis un an, la résidence l’Atrium de Thiers est dans une nouvelle phase de développement. Avec près de 100 logements, ce lieu de vie dispose d’une équipe qui accompagne les jeunes dans leur parcours personnel et professionnel.


De 16 à 30 ans, dans le cadre d’un projet pédagogique ou professionnel, à l’Atrium se côtoient étudiants, apprentis et actifs. La résidence propose 90 logements de type chambres, studettes et studios meublés. Rénové progressivement depuis 2006, ce lieu permet aux jeunes suivant une formation, des études ou ayant un CDD, un contrat d’intérim ou une période d’essai en CDI, venus de toute la France pour se loger à des tarifs attrayants.
Dans cette résidence sécurisée, se trouve aussi un espace de remise en forme, un cyber-espace, un bar associatif, un self d’une capacité d’environ 100 places, des salles à louer destinées à accueillir des événements et des ateliers pédagogiques, etc.
Mais la résidence est bien plus qu’un simple lieu d’hébergement : « L’Atrium représente une première immersion sur le territoire pour ces jeunes. Et même une première éclosion après avoir quitté le cocon familial », commente Fabien Bonnefoi, à la tête de l’Atrium depuis le 1er juillet 2014. Après une longue expérience de responsable des affaires économiques de la ville de Thiers, mais aussi de développeur d’entreprises, chargé de développement de PME et formé au coaching, Fabien Bonnefoi est venu à l’Atrium avec pour mission de développer ce lieu. « En septembre 2014, le taux d’occupation ne dépassait pas 60%. À la même période en 2015 il était à 98% », explique le directeur. Les 2% restant représentent les chambres collectives, destinées à accueillir des équipes sportives dans le cadre d’événements ponctuels. « Ce nouveau taux d’occupation a permis de redonner une vraie vie au sein de l’Atrium ». Aujourd’hui une équipe d’une quinzaine de professionnels s’occupe de l’animation, la veille de nuit, la maintenance, la restauration, le ménage et l’administration.

Animer l’Atrium et l’ouvrir sur le monde extérieur local

« Avec l’augmentation des effectifs, nous avons également voulu développer les partenariats avec le milieu professionnel et les institutions publiques et privées locales, telles que la Mission locale ou Pôle emploi », annonce Fabien Bonnefoi. Fort du réseau important de chef d’entreprise dans la zone de Thiers acquis par son directeur, lors de ses précédentes expériences professionnelles, l’Atrium développe progressivement un maillage territorial avec les centres de formation et d’apprentissage, les universités, les écoles, les BTS, etc. « Ils cherchent d’abord une formation, puis un logement. Et grâce à nos liens privilégiés avec diverses structures, l’accès est facilité pour les jeunes à l’Atrium », ajoute son représentant.
Cette nouvelle dynamique installée à l’Atrium depuis à peine plus d’un an s’accompagne d’une équipe d’animateurs socio-éducatifs renforcée. Ces derniers proposent diverses activités les soirs et les week-ends. « À travers ces animations nous souhaitons mobiliser et sensibiliser les jeunes au recyclage ou à l’environnement ainsi qu’à leur santé et au savoir être en milieu professionnel par exemple, mais aussi faire la promotion de leur investissement », souligne Fabien Bonnefoi. Et l’équipe de l’Atrium a beaucoup d’idées, afin de participer à la construction personnelle des jeunes. « Nous avons le projet d’organiser la première édition du téléthon à Thiers. Dans tous les cas nos animations seront pensées afin de s’adapter aux profils des jeunes présents cette année ».
Et pour l’avenir, ce qui compte c’est que « l’Atrium retrouve sa véritable place dans le tissu local, au profit de l’évolution des jeunes, à un moment charnière de leur existence », conclut Fabien Bonnefoi.



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !