webleads-tracker

Institutions, Admnistrations et Collectivités, Territoires

Laurent Wauquiez, Jean-Dominique Senard « l’agence économique la plus puissante en France ! »

Laurent Wauquiez, Jean-Dominique Senard « l’agence économique la plus puissante en France ! »

L’agence de développement économique ‘Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises’, officiellement lancée le 1er septembre prochain, sera dotée de moyens exceptionnels au service des entreprises. Co-présidée par Laurent Wauquiez, président de région, et Jean-Dominique Senard, président de Michelin, elle symbolise une collaboration public-privé tant souhaitée par les 2 hommes.


Chef de file de l’accompagnement économique sur son territoire depuis le vote de la Loi Notre (Nouvelle organisation de la République) en 2015, la nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes redéfinit son mode d’intervention auprès des entreprises. À compter du 1er septembre, la nouvelle agence économique : « Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises » sera le guichet unique pour les entreprises.

Pour Laurent Wauquiez, les choses sont claires « Ce qu’il faut c’est qu’on dispose d’un bras armé qui change complètement notre approche de ce que doit être le développement économique.

Remerciant Martial Saddier, Vice-Président du Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes délégué aux entreprises, à l’emploi et au développement économique, pour avoir été « l’artisan de tout ce travail gigantesque », Laurent Wauquiez précise que la mise en œuvre de cette nouvelle agence de développement économique constitue une révolution culturelle « Nous n’aurons plus qu’une seule porte d’entrée pour la totalité des services d’accompagnement des entreprises.  Nous avons la volonté d’avoir une approche radicalement neuve. C’est-à-dire que plutôt que d’avoir des élus et des fonctionnaires dans un coin, le monde de l’entreprise dans un autre et le monde universitaire dans un troisième, nous entendons fédérer toutes les forces. »

Le Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes insiste également sur le modèle ‘décentralisé » de la nouvelle agence «  Elle ne doit pas être piloté depuis Lyon, c’est une agence qui sera ancrée dans les territoires avec des antennes départementales et avec des agents qui auront pour mission daller voir directement les entreprises et non pas d’attendre que l’on vienne à eux. Notre objectif est d’accompagner 10 000 entreprises par an dans notre région. C’est également de faire émerger un certain nombre de champions, ce qui suppose de faire des choix. »

La Région se donne ainsi comme objectif de contribuer à l’émergence de champions régionaux et passer la barre des 3 000 établissements de taille intermédiaire et incuber 150 start-ups chaque année.

L’action de l’agence visera également à muscler l’emploi par la formation et l’élévation des compétences des actifs, en franchissant le seuil des 50 000 apprentis, notamment dans l’industrie et l’enseignement supérieur, en créant des emplois dans le secteur du tourisme mais aussi dans l’économie numérique.

Enfin, elle fédérera l’ensemble des actions, aujourd’hui dispersées, à l’international pour gagner en efficacité et en lisibilité grâce à la promotion d’une véritable « team Auvergne-Rhône-Alpes ».

capture-decran-2017-05-25-a-19-37-51
capture-decran-2017-05-25-a-19-38-51
capture-decran-2017-05-25-a-19-39-37
[/su_slider]

 

110 millions et un effet de levier !

Cette nouvelle agence sera dotée d’un budget annuel de 110 millions d’euros, ce qui en fait l’agence la plus puissante économiquement en France, comme le précise Laurent Wauquiez. « Sachant, en plus, que c’est 110 millions auront un effet de levier important sur les fonds européens, sur les fonds d’état et sur les fonds de différentes collectivités qui pourront se joindre à certains projets. »

Une co-présidence symbole d’un partenariat ‘public-privé’ fort

Co-Président de cette nouvelle agence, Jean-Dominique Senard, Président de Michelin, s’avoue tout particulièrement heureux de cette initiative.

« Je suis heureux car cette initiative représente probablement ce qui se fait de mieux dans le domaine de l’intelligence collective au niveau d’une région. Dans notre région, cette intelligence collective se traduit par le développement de partenariats public-privé dont j’ai toujours été le défenseur. Ce type de partenariat intelligent va dans le sens de l’histoire. Il faut aller vite car le pays ne peut pas se permette attendre.
Il faut que les entreprises respirent et trouvent dans le même temps un appui auprès du secteur public.
Chacun dans son rôle, mais chacun poursuivant le même but »

Enfin, pour Gérard Guyard, Président de Gravotech, entreprise qui conçoit, fabrique et distribue des solutions de marquage pour l’industrie et les produits de communication et Président du directoire de la nouvelle agence, c’est bien une ambition mondiale qui doit guider l’action de la région « Nous devons en tant que région être dans les radars mondiaux. Aujourd’hui lorsque l’on pense Europe on doit penser région Auvergne Rhône Alpes.

« Nous avons de l’or dans les mains. Il faut maintenant unir nos forces pour placer notre région sur le podium des 3 premières régions européennes. La nouvelle agence économique, porte d’entrée pour toutes les entreprises, est l’outil indispensable pour les accompagner et améliorer la situation de l’emploi » a enfin expliqué Laurent Wauquiez.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !