webleads-tracker

Information économique locale

Agri & Agro

Laurent Wauquiez lance un plan sécheresse

Laurent Wauquiez lance un plan sécheresse
Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes

Un plan d’urgence a été annoncé par la région Auvergne-Rhône-Alpes pour aider les agriculteurs touchés par la sècheresse de cette année 2018. La situation est alarmante dans tous les départements de la région, sauf l’Ardèche qui a été épargné.


La Région a déjà multiplié par dix ses moyens entre 2016 et 2018, soit plus de 2 millions d’euros par an pour financer des projets d’irrigation et de retenues collinaires et ainsi sécuriser les productions et les revenus. 140 projets ont été financés pour 3,5 millions d’euros d’aides de la région.

Un grand plan sécheresse de 15 millions d’euros

La sècheresse 2018 a mis des exploitations au bord de la faillite, le stock de bottes de foin prévu pour l’hiver ayant déjà été bien entamé par de nombreux agriculteurs. La Région débloque un budget d’urgence inédit de 15 millions d’euros. Elle va cibler l’aide sur les éleveurs qui ont une perte estimée en fourrage importante. L’intervention de la Région s’appuiera sur le zonage établi lors des commissions d’enquête départementales et arrêté par chaque préfet de département.

« Nous allons aider les exploitants agricoles victimes de la sècheresse jusqu’à 2 000 euros chacun. Avec ce plan, on veut montrer qu’on peut faire simple et rapide. C’est un signal d’espoir que nous leur envoyons pour garder les fondations de notre agriculture familiale et régionale. » indique Laurent Wauquiez, président de la Région.

Plus de 10 000 exploitants agricoles aidés

L’aide de la région a pour objectif d’aider les agriculteurs à financer leurs emprunts et bénéficiera à plus de 10 000 agriculteurs. Elle sera proportionnelle à la taille de l’exploitation et au nombre d’UGB (Unité de Gros Bétail). Ce dispositif d’aide exceptionnelle sera proposé au vote des élus lors de l’assemblée plénière du 20 décembre et les premiers dossiers pourront être votés en début d’année prochaine.

« La sécheresse qu’on a connue dans notre région cet été et cet automne est particulièrement dramatique. Elle a mis en danger de nombreuses exploitations agricoles. (…] Ce plan sécheresse est ambitieux. Il doit nous permettre de mieux appréhender ces phénomènes destinés à devenir de plus en plus récurrents et à construire une vraie stratégie autour de l’irrigation des cultures et prairies de notre région. », explique Jean-Pierre Taite, vice-président délégué à l’agriculture, la Forêt, la ruralité, la Viticulture et aux produits du terroir.

Maud LAURENT



Un article de Maud LAURENT

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !