webleads-tracker

Emploi & Formation

L’Auvergne se prépare aux métiers industriels de demain

L’Auvergne se prépare aux métiers industriels de demain
Alain Bussière

Au cœur de la 5ème édition de la semaine de l’industrie, deux écoles d’ingénieur du campus des Cézeaux l’ENSCCF et l’IFMA ont organisé à l’intention de leurs étudiants deux demi-journées de découverte des entreprises industrielles d’Auvergne qui recrutent.


 Comprendre le monde industriel

Sous l’intitulé ” L’Auvergne se prépare aux métiers de demain “, L’ENSCCF (Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Clermont-Ferrand) et l‘IFMA (Institut Français de Mécanique Avancée) ont invité Les Pôles de compétitivité, Clusters d’excellence et autres grappes d’entreprises à venir présenter leurs activités, l’activité des entreprises qui en sont membres et les métiers à fort potentiel développés dans ces secteurs.

“L’objectif est d’apporter de l’information à nos élèves pour que nos futurs ingénieurs soient en phase avec le monde industriel. Quand ils sortent des classes prépa ils sont très scolaires or il faut qu’ils acquièrent des compétences nouvelles qu’ils apprennent à interagir avec leurs collègues, avec leur environnement politique et industriel.” explique l’un des organisateurs, Guillaume Renaudin, Directeur des relations industrielles de l’école de chimie.

Ces présentations ouvertes aux élèves ingénieurs des deux écoles mais aussi au grand public ont permis d’appréhender tous les secteurs grâce à la présence de représentants des pôles de compétitivité Céréales Vallée, Elastopole, Viameca, et des Cluster d’excellence Analgesia, Avia,E2IA ainsi que la plateforme d’innovation Polydiam.

Tout en témoignant du dynamisme des entreprises de leurs secteurs en termes de recherche et d’innovation, les intervenants ont mis l’accent sur leur besoins de recruter des compétences et des savoir-faire en phase avec l’évolution de leurs métiers. Céréales Vallée, Elastopole, Viameca, Analgesia, Avia, E2IA ainsi que Plateforme d’innovation Polydiam représentent des filières d’excellence où s’inventent les métiers de demain. Leur point commun est l’innovation, le partage des compétences, le développement à l’international.

Des secteurs d’excellence

En ouverture de cette série de conférences, Alain Bussière, 1er Vice-Président du Conseil Régional d’Auvergne, en charge de l’Enseignement Supérieur, de la recherche et de l’Innovation, a annoncé une perspective nouvelle pour la recherche en Auvergne. L’Union Européenne a demandé à chaque région d’identifier des thématiques sur lesquelles centrer des projets nouveaux. La région Auvergne en a identifié cinq que les pôles d’excellence Auvergnats peuvent porter : La question de la santé et de l’accompagnement du vieillissement à la fois du point de vue du traitement de la douleur et de la nutrition, l’agriculture de demain, l’habitat et l’innovation sociale, les Technologies de l’Information et de la Communication du point de vue de la sécurisation et de la traçabilité des données, les nouvelles façons de piloter des process industriels.

Pour relever ces cinq défis ” l’Auvergne a des acteurs industriels , des acteurs de la formation, des acteurs de la recherche qu’il faut faire dialoguer ensemble. Il nous faut enclencher une dynamique public/privé, mobiliser la société civile et le monde industriel” préconise Alain Bussière. Cela semble être en bonne voie puisque le projet sera co-piloté par Jean Dominique Sénard, PDG du groupe Michelin et René Souchon, président de la région Auvergne.

Préparer l’avenir

Cette série de conférences communes aux deux écoles est une préfiguration d’un nouveau mode de fonctionnement dans un futur très proche. La fusion des deux établissements est prévue pour janvier 2016 avec, une affiliation au réseau Mines-Telecom. Les formations ingénieur mécanique et chimie ont des points communs qui correspondent à de fortes complémentarités : on parle de mécanique des matériaux mais aussi de la chimie des matériaux.

Le nom n’est pas encore trouvé mais la naissance du nouvel Institut de formation aux métiers de la mécanique et chimie des matériaux  est programmée pour la rentrée prochaine

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !