webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

Le Comité d’Auvergne de Rugby présentera ses voeux le 23 janvier 2015 !

Le Comité d’Auvergne de Rugby présentera ses voeux le 23 janvier 2015 !

A l’occasion de la cérémonie des vœux de bonne année, le Comité d’Auvergne de Rugby recevra le 23 janvier 2015 à 18h30 une centaine de partenaires, entreprises et institutionnels, au Novotel du Brézet. Ce rassemblement sera aussi l’occasion pour le Comité d’exposer sa nouvelle identité graphique déclinée sous la forme d’un nouveau site Internet, d’une page Facebook officielle et d’une newsletter relookée. Le Journal de l’éco a rencontré Jean-Yves Dijol, président de la commission « Ovalteam » pour évoquer ces transformations qui devraient attirer de nombreux nouveaux partenaires.


Jean-Yves Dijol, comme beaucoup de ses amis  du Comité d’Auvergne de Rugby, entretient une passion pour ce sport depuis sa plus tendre enfance : « J’ai commencé en tant que joueur au club de l’AS Saint-Junien en Limousin et ensuite au club du Clermont la Plaine. Pour la petite histoire, j’ai fini en tant que président du club avant d’être appelé à de nouvelles fonctions au Comité d’Auvergne de Rugby. Tout d’abord, comme membre fondateur de la commission Ovalteam il y a 20 ans, et désormais depuis 2 ans comme président de cette même commission. »

Concrètement, la commission Ovalteam est en charge des partenariats et de la communication. A ce titre, Jean-Yves Dijol a pour mission de faire connaître et de faire savoir ce qui se passe dans le Comité d’Auvergne de Rugby. « Tout ce qui relève du rugby amateur régional est concerné ! », insiste t-il,  ajoutant : « Ma seconde mission est de trouver des partenaires qui apportent leur contribution par des moyens financiers ou des dotations matérielles, ce qui va générer un retour économique sur les clubs et leur permettre de développer toutes leurs activités de formation et d’éducation. » Un « job » que ce jeune retraité exerce avec la même passion que lorsqu’il était encore en activité comme directeur commercial, et après comme directeur du développement du groupe VVF.

Cette cérémonie sera l’occasion de montrer tout le travail que nous avons réalisé sur le renouvellement d’identité graphique du comité

Le 23 janvier 2015, au Novotel du Brézet, le Comité d’Auvergne de Rugby recevra une centaine de partenaires privés et institutionnels pour une cérémonie des vœux. Les entreprises déjà partenaires ont été incitées, par un habile système de parrainage à venir, accompagnées de deux ou trois entreprises susceptibles de rejoindre les soutiens du rugby amateur auvergnat . Mais ce n’est pas tout, comme le souligne Jean-Yves Dijol : « Cette cérémonie sera l’occasion de montrer tout le travail que nous avons réalisé sur le renouvellement d’identité graphique du comité. Nous allons présenter le nouveau site Internet, la page Facebook officielle, la newsletter relookée et le nouveau dossier de partenariat. »

Le nouveau site Internet a été développé par le Comité d’Auvergne de Rugby lui-même, grâce à des ressources en interne, et avec  le soutien de spécialistes tels que François Groslière (de l’agence So Good ID!) pour la partie graphique, et pour tout ce qui concerne la partie technique, Kevin Lanteri, consultant multimédia et Internet. Le site, la page Facebook, seront gérés en interne. La raison de ce nouveau positionnement est clair : « Nous espérons toucher de nouveaux partenaires. Ce que nous voulons avant tout, c’est avoir une image moderne et  plus actuelle car notre site précédent commençait à dater un peu. Le second objectif que nous poursuivons est d’améliorer notre performance en terme de visibilité globale et de communication ciblée sur nos 12.000 licenciés. Ceci, afin de répondre aux attentes de nos partenaires qui ont besoin d’utiliser un site Internet performant, une newsletter qui fonctionne bien et une page Facebook régulièrement actualisée. Dans nos contrats de partenariat, nous nous devons de garantir une mise en relation efficace et des actions de communication avec notre public et, par conséquent, de valoriser ce que font nos entreprises partenaires pour le développement du rugby amateur dans la région. », conclut Jean-Yves Dijol.



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !