webleads-tracker

Information économique locale

Décideur

Les CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes fixent le cap pour leur transformation

Les CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes fixent le cap pour leur transformation
Signature de la Convention par Philippe GUERAND, Président de la CCI de région Auvergne-Rhône-Alpes et Pascal MAILHOS, Préfet région Auvergne-Rhône-Alpes de la lors de l’Assemblée générale de la CCI de région

Les CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes viennent de signer avec l’Etat et CCI France une Convention d’objectifs et de moyens (COM) pour la période 2019-2021. Ce document s’inscrit dans la continuité de la loi PACTE de mai 2019 et du contrat d’objectifs et de performance signé entre le Ministère de l’Economie et des Finances et CCI France en avril dernier.


La signature de la Convention constitue une étape structurante dans la relation entre l’Etat et le réseau des CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes. La COM ou Convention d’Objectifs et de Moyens, illustre la volonté des CCI, qui sont des établissements publics de l’Etat, de se réinventer en gardant leur engagement à servir l’intérêt général.

Le document fixe le cap pour une transformation profonde permettant au réseau des CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes d’être encore plus performant au service des entreprises et des territoires tout en se dotant d’un nouveau modèle économique, qui tient compte de la trajectoire de baisse de la ressource fiscale.

Avec 1 CCI de région et 13 CCI dans les territoires, il s’agit du 1 er réseau public économique de proximité au service de 370 000 entreprises, des porteurs de projets, et du développement économique des territoires.

Relais efficace des politiques de l’Etat, le réseau des CCI intervient en lien avec les acteurs de l’écosystème régional, en particulier les collectivités territoriales, dont la Région, partenaire privilégié de la CCI de région, son Agence économique ainsi que les Métropoles et les EPCI sur les territoires.

Le réseau consulaire travaille en partenariat avec le MEDEF, la CPME, les branches professionnelles et les autres chambres consulaires.

Le réseau des CCI avec l’appui de l’Etat, s’engage dans une transformation majeure de son modèle économique qui passe par la fixation de cinq missions prioritaires, financées en tout ou partie par la ressource fiscale : Entrepreneuriat, Appui aux entreprises dans leurs mutations (notamment numérique et écologique), International, Appui aux territoires, Représentation des entreprises.

Les deux autres missions consulaires (Formation et Gestion des équipements) ne seront plus financées par la ressource fiscale à partir du 1er janvier 2021 et devront trouver leur équilibre, économique et financier, grâce à une nouvelle dynamique commerciale.

Dans ce contexte, une nouvelle offre de services à valeur ajoutée, plus simple et lisible, fondée sur une centaine de prestations pour les TPE-PME et les collectivités locales notamment, sera proposée dans la région début 2020.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !