webleads-tracker

Information économique locale

Tourisme

L’hôtellerie de luxe lyonnaise s’agrandit

L’hôtellerie de luxe lyonnaise s’agrandit
Le doux charme des hôtels de luxe est un combat commercial à Lyon

Une nouvelle offre d’hôtellerie 5 étoiles va sans doute bousculer l’hôtellerie lyonnaise de luxe. L’InterContinental Lyon Hôtel-Dieu va ouvrir avec 144 chambres, auxquelles s’ajoutent les 130 chambres de l’hôtel Boscolo.


Le paysage de l’hôtellerie lyonnaise de luxe que se partagent désormais huit hôtels. Tous les opérateurs de l’hôtellerie haut de gamme se félicitent de l’ouverture de l’InterContinental « qui viendra avec ses clients », sont unanimes pour dire « que ça va aider la destination Lyon » et espèrent en coulisses profiter de l’arrivée de l’InterContinental pour revoir leurs prix moyens à la hausse.

55 % C’est le taux d’occupation espéré pour les six premiers mois d’ouverture de l’InterContinental.

Il n’empêche que cette arrivée, aussi positive soit-elle, devrait provoquer, au moins les premiers mois, une vraie guerre des prix, même si les hôteliers s’en défendent. Cette nouvelle offre, qui compte sur les lignes directes fortes de Lyon vers Dubaï, Moscou et Montréal pour trouver son équilibre, va-t-elle pouvoir être alimentée par suffisamment de clients au profil haut de gamme tant que l’aéroport Lyon Saint-Exupéry intensifie les lignes low-cost et qu’il n’apparaît toujours pas une ligne directe avec les États-Unis ? Pays qui représente près de 45 % des 105 millions de porteurs de la carte de fidélité que le Groupe Intercontinental revendique dans le monde.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !