webleads-tracker

Conseil, Audit, Expertise

Living Orgs Day le 7 juin : quand le changement managérial devient concret

Living Orgs Day le 7 juin : quand le changement managérial devient concret

Le 7 juin à Clermont-Ferrand, dirigeants d’entreprises et acteurs du changement sont invités à réfléchir et à agir pour s’engager dans de nouveaux modes d’organisation. De plus en plus indispensables dans le contexte économique et social actuel, ces mutations font leur preuve.


L’Auvergne a ses pionniers de l’organisation managériale nouvelle génération : des dirigeants qui réorganisent de fond en comble leur entreprise, comme Stanislas Desjonquères pour Biose à Aurillac ; ceux qui recherchent des leviers d’innovation comme Babymoov à Clermont ou qui se lancent dans l’expérimentation comme Pêcheur.com à Gannat… Nous avons même une multinationale, Michelin, qui ferait presque figure d’ovni au CAC40 avec son programme de responsabilisation testé à grande échelle depuis quelques années.

Chacun à leur façon, ils répondent à un double objectif : améliorer les performances et les résultats pour être compétitifs, tout en respectant leurs salariés, en leur faisant confiance et en donnant du sens à leur travail.

Un beau plateau de ces dirigeants, cadres ou observateurs des mutations en cours sera réuni le 7 juin à Clermont-Ferrand, pour les conférences de la première édition du Living Orgs Day. « Cette initiative a pour objectif de créer une impulsion auprès des dirigeants d’entreprises, consultants et acteurs du changement, expliquent ses organisateurs. Nous avons conçu cette journée pour que les participants, quelle que soit la taille, l’ancienneté ou le type de leur structure, en repartent avec l’envie et les outils pour se lancer dans le mouvement. »

Des signaux très positifs

Ainsi, dans la matinée, se succèderont six interventions montrant l’impact d’une réorganisation sur les hommes comme sur les résultats des entreprises. Sur le blog de Living Orgs, ils en témoignent déjà : « J’ai l’intime conviction que le changement d’organisation a fortement joué dans le succès de notre développement. Cela marche », assure Stanislas Desjonquères. « Nous sommes passés de trois brevets en quinze ans à six ou sept par an », annonce pour sa part Flore Petit, directrice Innovation et Marketing chez Babymoov. « Les signaux étaient tellement positifs que nous avons décidé d’ouvrir le processus à toutes les unités volontaires, avant la fin de l’expérimentation », renchérit Béatrice Le Conte, animatrice de la démarche responsabilisation chez Michelin.

Tous, sans cacher les difficultés et les freins rencontrés, témoignent aussi des « étoiles plein les yeux » et de la motivation retrouvée chez les salariés engagés dans ces processus. Benoît Chéhère, collègue de Béatrice Le Conte, aura le 7 juin la charge de porter cette « parole du terrain ». Tandis que Pascal Lièvre, enseignant-chercheur à l’Ecole universitaire de Management de Clermont, apportera un regard décalé mais instructif sur le « management de l’exploration », celui qui se vit dans un contexte évolutif, incertain et risqué. En s’appuyant sur le cas des expéditions polaires, il détaillera des règles du jeu qui, étonnamment, s’appliquent aussi bien aux entreprises innovantes.

Enfin, l’introduction de la journée a été confiée à Gilles Flichy qui connaît bien les dirigeants d’entreprises, pas seulement par ses « Histoires et contes d’entrepreneurs » du Journal de l’éco, mais aussi parce qu’il sait, en tant qu’animateur de réseaux, les mobiliser hors de leur rayon d’action, par exemple pour faire du théâtre ou pour les entraîner dans un stage de méditation.

Une organisation singulière

Le Living Orgs Day ne présente pas seulement d’intérêt pour la qualité de ses orateurs. Il a bien des originalités à faire valoir : des ateliers participatifs l’après-midi pour enclencher débats et mise en œuvre, des moments plus informels réellement conviviaux. Ou encore des lieux de rendez-vous insolites : l’espace de coworking Epicentre Factory et ses partenaires du quartier, cinéma, restaurants, café-théâtre ou magasin d’instruments de musique. « Epicentre, créé par ses utilisateurs, est un lieu inspirant pour les entrepreneurs, indépendants ou porteurs de projets qui s’y croisent et qui revendiquent aussi des modes de travail différents. L’environnement vivant et agréable du quartier est un choix délibéré pour favoriser bien-être et créativité. Nous avons aussi voulu partager cette singularité », expliquent encore les organisateurs, eux-mêmes singuliers, puisqu’il s’agit d’un groupe informel de membres de cet espace, de coachs et consultants et de membres de l’Association pour l’Agilité en Auvergne.

Living Orgs Day : mardi 7 juin à partir de 9 heures à Epicentre Factory, 5, rue Saint-Dominique à Clermont-Ferrand.

Les inscriptions sont ouvertes sur internet : https://www.eventbrite.fr/e/billets-living-orgs-day-2016-24788904280?aff=ebrowse

Et toutes les informations sont sur le site de Living Orgs : www.livingorgs.fr



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !