webleads-tracker

Société

Matmut | Le Groupe se mobilise auprès de ses clients Entreprises

Matmut | Le Groupe se mobilise auprès de ses clients Entreprises
Martin Flaux | Koraï

Dans le contexte économique actuel, particulièrement difficile, le Groupe Matmut répond favorablement à l’ensemble des souhaits exprimés par le Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance notamment en n’augmentant pas, pour 2021, ses tarifs d’assurance Entreprises, Pros et Associations, et ce, tous secteurs confondus.


Le Groupe Matmut est historiquement proche des professionnels, notamment des acteurs de l’économie réelle que sont les TPE et PME.  Pendant la période du 1er confinement, le Groupe Matmut avait pris la décision d’offrir deux ou quatre mois de cotisation aux professionnels à l’arrêt ou fortement gênés et quatre mois de cotisation à ceux sans activité, au moins jusqu’en juillet. Au total, près de 50 000 assurés Pros, TPE et indépendants sont concernés par ces mesures.

Dans la continuité de ces actions, le Groupe Matmut a pris la décision de s’engager à nouveau en faveur des entreprises et des associations, en n’augmentant pas ses tarifs 2021 pour les contrats d’assurance Pros & Associations.

Au début de la crise sanitaire, le Groupe s’était également engagé à maintenir les couvertures d’assurance pour les PME et TPE en difficulté, même en cas de retard de paiement. Il maintient aujourd’hui cet engagement, premier trimestre 2021 inclus.

En complément, le Groupe Matmut s’engage à mettre en place gratuitement pour 2021 une couverture d’assistance en cas d’hospitalisation liée à la Covid-19 pour les chefs d’entreprise et leurs salariés dans le cadre de ses contrats d’assurance multirisque professionnelle.

Des mesures spécifiques avaient également été décidées en faveur du personnel soignant :

•          Pour les infirmières et infirmiers libéraux ainsi que les médecins retraités en reprise d’activité et sollicités pour des missions temporaires dans le cadre de COVID-19 : -50% sur leur cotisation de Responsabilité Civile (RC) médicale et la gratuité de ces extensions d’activités.
•          Pour les kinésithérapeutes et ostéopathes dont les cabinets ont été réquisitionnés par l’ARS : 1 trimestre du contrat d’assurance de leur cabinet offert.

Commentant les décisions prises par le Groupe Matmut, Nicolas Gomart, Vice-Président et Directeur Général, a déclaré :« Le Groupe Matmut est naturellement préoccupé par les conséquences de la crise sanitaire et économique sans précédent que nous traversons. Il a mis en place de nombreuses mesures solidaires pour ses sociétaires particuliers, notamment en gelant les tarifs d’assurance automobile pour 2021 ou en accordant des réductions de cotisation pour les demandeurs d’emploi. Mais il a aussi, depuis plusieurs mois, mené des actions concrètes de solidarité pour son sociétariat composé de professionnels et d’associations, durement impactés par les conséquences de la crise. » 

Le Groupe Matmut a en effet mené des actions concrètes de soutien au sein des univers professionnels et associatifs, au travers du financement d’un simulateur digital d’éligibilité aux mesures de soutien aux entreprises par les pouvoirs publics ; mais également en s’engageant au sein d’un pool d’assureurs mutualistes pour proposer une solution assurantielle en complément du fonds public à destination des professionnels du cinéma ; enfin, en s’engageant à hauteur de 50 000 euros aux côtés de la Métropole Rouen Normandie, dans le Plan Local d’Urgence Solidaire, pour créer un fonds de soutien exceptionnel permettant d’aider les associations de solidarité mobilisées sur le territoire rouennais.

Le Groupe Matmut s’est enfin associé à l’action collective menée par l’ensemble des membres de la Fédération Française de l’Assurance (FFA). Des mesures de solidarité exceptionnelles qui s’élèvent aujourd’hui à près de 3,2 milliards d’euros. Parmi elles : une participation à hauteur de 400 millions d’euros au fonds de solidarité mis en place par les pouvoirs publics en faveur des TPE et des indépendants, ou encore un investissement d’1,5 milliard d’euros pour soutenir la reprise économique, notamment des ETI (entreprises de taille intermédiaire), PME, le secteur de la santé ou celui du tourisme.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !