webleads-tracker

Société

Mesures barrières | L’usure s’installe

Mesures barrières | L’usure s’installe

Hier soir, Jean Castex a annoncé la mise en place d’un nouveau couvre-feu à compter du 15 décembre et jusqu’à nouvel ordre pour remplacer le confinement annoncé à la fin octobre. D’autres mesures ont également été annoncées par le Premier Ministre.


Malgré les efforts effectués par le peuple français pour endiguer la progression du virus depuis l’annonce du confinement le 28 octobre dernier, l’objectif de 5000 cas par jour fixé par Emmanuel Macron n’a toujours pas été atteint, et ne le sera pas d’ici mardi, a affirmé Jean Castex.

Afin de trouver un équilibre entre la nécessité de protéger la santé des citoyens et leur besoin de passer les fêtes de fin d’année en famille, le gouvernement a décidé de nouvelles mesures sanitaires.

A compter du mardi 15 décembre, les français seront sous la contrainte d’un couvre-feu entre 20h et 6h. Une dérogation sera néanmoins faite pour le soir du 24 décembre, mais pas pour le réveillon du Nouvel An comme cela avait été annoncé auparavant.

Ce couvre-feu sera, selon Jean Castex, « strictement contrôlé », et les possibilités de dérogation très limitées. Le Premier Ministre a en effet demandé aux forces de l’ordre de renforcer les dispositifs de contrôle et de ne laisser que très peu de place à l’indulgence.

Les seuls motifs exceptionnels de sortie seront, comme les fois précédentes, justifiés par une attestation de déplacement dérogatoire. Ces sorties seront possibles pour des motifs professionnels ; des motifs familiaux impérieux ; des raisons médicales ; pour les personnes en situation de handicap et leurs accompagnants et enfin pour les besoins des animaux de compagnie. Les balades et autres pratiques sportives seront strictement interdites entre 20h et 6h du matin.

Les attestations de déplacement dérogatoire ne seront toutefois plus nécessaires en journée, en dehors des horaires de couvre-feu. Les déplacements entre les régions demeurent également autorisés.

Le Premier Ministre a également annoncé que les théâtres, les cinémas et les musées devront être maintenus fermés pour une durée de trois semaines supplémentaires, jusqu’au 7 janvier minimum. Un coup de massue pour les professionnels de la culture déjà très affaiblis par la première vague de Covid-19 et les deux confinements annoncés par l’Etat depuis le printemps dernier, et dont tous les espoirs reposaient sur une potentielle réouverture à la mi-décembre.

Il en est de même pour les gérants de bars et de restaurants qui ne seront pas non plus autorisés à rouvrir avant le 20 janvier prochain.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !